Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim
EnglishEspañolРусский

Le développement des pêches est le processus conduisant à exploiter pleinement le potentiel du secteur, par des activités axées sur la croissance et l’amélioration de la production. Une pêcherie peut être considérée comme « développée » si la biomasse du stock exploité est reconstituée (après avoir été réduite par la pêche) ou renforcée de manière à accroître sa productivité. Elle est également développée si la qualité ou la valeur des captures s’améliore, ce qui n’implique pas nécessairement d’accroître leur volume.

Tel qu’il est entendu dans le Code de conduite pour une pêche responsable de la FAO, le développement a des dimensions aussi bien écobiologiques que techniques et socioéconomiques (y compris éthiques). Un développement écologiquement durable a pour principal objectif d’améliorer le bien-être de toutes les personnes travaillant directement ou indirectement dans le secteur des pêches, ainsi que le système productif naturel. Dans le cadre d’une approche écosystémique des pêches, le « développement » implique de réduire les effets négatifs de la pêche sur l’environnement et/ou d’accroître la résilience du système face à des changements imprévus, en répondant aux objectifs plus généraux de la société.

Maintenant que les ressources halieutiques sauvages ont atteint leur plein potentiel (et qu'elles sont souvent épuisées en raison de la surpêche), l'objectif principal des stratégies de développement n'est plus d’augmenter les volumes de capture (comme cela a été le cas pendant les 75 premières années du siècle dernier), mais de garantir une utilisation optimale et plus durable des ressources halieutiques disponibles (en particulier depuis la CNUED de 1992. Il en a été de même pour l'aquaculture, où, des années 1950 aux années 1990, le développement a mis l’accent sur le perfectionnement des technologies et l'intensification et l'augmentation des volumes produits. L'importance accordée à la gestion et à la durabilité de l'environnement date essentiellement des années 1990.

Il est impératif d’harmoniser les objectifs et les plans de développement et de gestion pour pouvoir améliorer leur mise en œuvre. Les principales exigences, aussi bien pour les pêches de capture que pour l’aquaculture sont de limiter la croissance (notamment de la capacité de pêche) et de promouvoir la compatibilité intersectorielle, en adoptant une approche fondée sur l’écosystème et sur le principe de précaution.

 
Powered by FIGIS