Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim
EnglishEspañolРусский

Les ressources issues des pêches de capture sont très diversifiées. Environ 2500 espèces ou groupes d'espèces, en majeure partie des poissons à nageoires, sont répertoriées dans les statistiques de la FAO concernant les débarquements. Les plus nombreuses, et les plus importantes pour l'aquaculture et les pêches, sont de loin les espèces du groupe des téléostéens, ou poissons osseux qui, dans les océans, vont des petites espèces "brouteuses", comme l'anchois, aux grands prédateurs dynamiques comme le thon. Cette diversité se retrouve dans les milieux d'eau douce, où les principales espèces produites font partie de la famille des carpes. Celles-ci représentent plus de la moitié de la production halieutique continentale totale.

Les ressources issues des pêches de capture maritimes sont en général considérées comme proches de la pleine exploitation au niveau mondial: environ la moitié étant pleinement exploitées, un quart surexploitées, épuisées ou en phase de reconstitution, et un quart seulement pouvant supporter une hausse de production. La situation mondiale des ressources halieutiques issues des pêches de capture continentales n'est pas aussi bien connue, mais tout porte ã croire qu'elle est aussi grave, voire pire, étant donné que ces ressources subissent le contrecoup de dégâts environnementaux nettement plus conséquents.

En règle générale, les ressources issues des pêches de capture sont exploitées et gérées par stock. Ces derniers présentent toute une gamme de caractéristiques qui ont une incidence sur les pêcheries qui les exploitent: composition (mono ou multispécifique), taille, valeur et répartition (ex : zones côtières ou haute mer). La gestion des ressources de haute mer, comme le thon ou les mammifères marins, ne peut se faire sans collaboration ã l'échelle internationale.

Il n'existe pas de base de données mondiale complète et détaillée sur les ressources halieutiques, et la FAO a entrepris de dresser un inventaire mondial des stocks de poissons, avec leurs principales caractéristiques. Il est impératif d’améliorer le contrôle et l’évaluation de l’état des stocks, dans une perspective écosystémique.

 
Powered by FIGIS