Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim
EnglishEspañolРусский

Généralités

Les stratégies de développement et de gestion interagissent, en influençant respectivement le système des pêches à l’échelon stratégique (long terme) et à l’échelon opérationnel (court ou moyen terme). Dans la plupart des pays, les programmes socio-économiques nationaux ont une influence sur la formulation des politiques relatives aux pêches et à l'aquaculture. Ainsi, les stratégies publiques adoptées dans le domaine du développement sont sous-tendues par des objectifs de politique générale qui peuvent concerner la sécurité alimentaire comme la hausse des revenus ou être axées sur l'emploi, la conservation, l'utilisation rationnelle des ressources environnementales ou la hausse des recettes en devises étrangères. Pour être efficaces, les stratégies de gestion des pêches doivent donc être ancrées dans les politiques de développement, en contribuant à la réalisation de leurs objectifs et en bénéficiant du cadre porteur qu’elles créent.

Depuis la deuxième guerre mondiale, les stratégies publiques de gestion des pêches sont mises en œuvre par des administrations des pêches centralisées, financées par l’État, et reposent sur un paradigme de développement fordiste, axé sur la croissance et l’expansion, s’appuyant sur la science et la technologie. Depuis le début des années 70, après la Conférence de Stockholm sur l‘environnement humain, le modèle de développement s’est progressivement recentré sur la durabilité et la résilience, et fait appel à des formes de gouvernance participatives et plus soucieuses des problèmes d’environnement.

Les objectifs traditionnels relatifs à la productivité des ressources et à la croissance du secteur ont progressivement été étendus et couvrent désormais la sécurité alimentaire, la lutte contre la pauvreté, les moyens d’existence durables et la protection de l’environnement. Les cadres stratégiques ont évolué avec l’adoption de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (1982, en vigueur depuis 1994), de la Convention sur la diversité biologique de 1992, de l'Accord de la FAO de 1993 visant à favoriser le respect par les navires de pêche en haute mer des mesures internationales de conservation et de gestion, du Code de conduite de la FAO pour une pêche responsable (1995), de l’Accord des Nations Unies de 1995 sur les stocks de poissons.

Les approches du développement ont aussi évolué : la stratégie sectorielle soutenue par l’État (au moyen de subventions) a fait place à une approche intersectorielle intégrée dans l’espace reposant sur des incitations économiques et sociales avec de fortes composantes de valorisation des capacités humaines et de développement institutionnel. Souvent, dans les pays en développement les plus pauvres, les administrations des pêches ne peuvent pas s’acquitter comme il convient des tâches pour lesquelles elles ont été créées, faute de moyens. La mise en valeur des compétences du personnel des administrations des pêches et leur mise à jour grâce à la formation est un élément indispensable de la mise en valeur durable des pêches.

Stratégies intéressant les pays en développement

Depuis 1999, la Banque mondiale a ouvert la voie avec ses Stratégies de réduction de la pauvreté et l’assistance qu’elle a fournie aux pays en développement. Les quatre grands principes sont les suivants:

  • Les stratégies de développement doivent être globales et définies par une vision à long terme;
  • Les pays doivent prendre en charge les objectifs et les stratégies de développement, définis avec la participation des parties prenantes locales ;
  • Les pays qui reçoivent une aide doivent piloter la gestion et la coordination des programmes d’assistance dans le cadre d’une démarche de partenariat avec tous les acteurs;
  • Les performances en matière de développement doivent être évaluées par des résultats mesurables sur le terrain, afin d’ajuster la stratégie aux résultats obtenus et à l’évolution des circonstances.

 

 
Powered by FIGIS