Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim
EnglishEspañolРусский
La coopération internationale dans le domaine de la normalisation des données statistiques est principalement articulée autour d'un organisme, Groupe de travail chargé de coordonner les statistiques relatives aux pêchesdont le Secrétariat est assuré par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Ce Groupe de travail fait suite au "Groupe de travail permanent" d'une réunion d'experts des statistiques sur les pêches, créé à l'origine en 1959 par différentes organisations internationales, dans le but de coordonner les statistiques relatives aux pêches dans l'Atlantique Nord et d'établir des définitions et des classifications communes.

Depuis lors, le Groupe de travail a élargi son champ d'action aux pêches maritimes dans leur ensemble, ce qui se reflète au niveau du nombre de membres qui en font aujourd'hui partie. Le Groupe de travail a conservé son objectif originel, en ce qu'il s'efforce d'effectuer un examen continu des besoins des chercheurs, des décideurs et des gestionnaires en matière de statistiques sur les pêches. Il approuve des concepts, des définitions, des classifications et des méthodes types pour la collecte et l'exploitation des statistiques sur les pêches et formule des propositions relatives à la coordination des activités statistiques entre les organisations intergouvernementales concernées.

La FAO utilise le système d'information FISHSTAT pour exploiter les statistiques mondiales sur les prises et la production de plus de 220 pays et de plus d'un millier d'espèces d'organismes aquatiques ayant une valeur commerciale. La FAO a mis au point leSystème mondial d'information sur les pêches (FIGIS), hébergé sur Internet,qui permet d'accéder à l'ensemble des statistiques de l'Organisation relatives aux pêches. L'objectif de ces données est de permettre aux gestionnaires de disposer d'une base fiable pour les secteurs de gestion interdépendants que sont les politiques, la planification et la mise en oeuvre. En conséquence, il convient de tenir compte de l'ensemble des exigences des systèmes d'information en matière de données, dont ces trois domaines interdépendants peuvent tirer parti. Il semblerait ainsi qu'il soit nécessaire d'élargir la portée de la collecte de données, de façon à recueillir également des informations de nature économique, financière et socio-culturelle.
 
Powered by FIGIS