Sécurité sanitaire et qualité des aliments
 > Food > Index A-Z
 

Consultation mixte d’experts FAO/OMS sur les risques et les bénéfices de la consommation de poisson (2010)

Historique

Au cours de la 29e session du Programme mixte FAO/OMS sur les normes alimentaires qui s’est tenue à Genève(Suisse) du 3 au 7 juillet 2006, la Commission du Codex a demandé à la FAO et à l'OMS d'envisager la tenue d'une Consultation d’experts sur les risques sanitaires associés au méthylmercure, aux dioxines et aux biphényles polychlorés(BPC) de type dioxine présents dans les poissons ainsi que sur les bénéfices pour la santé de la consommation de poisson, conformément à la recommandation appuyée par la 38e session du Comité du Codex sur les additifs alimentaires et les contaminants (CCFAC).

Afin de répondre au mieux à la demande du Codex, la FAO et l’OMS ont organisé une première réunion composée d’un petit groupe d'experts chargé de fournir des avis sur ces questions et sur la meilleure façon de procéder. Cette réunion d'experts a indiqué qu'un grand nombre d'études et d’évaluations nationales étaient disponibles et que celles-ci pourraient servir de base à l'élaboration de modèles d'évaluation et de l'évaluation à proprement parler. Cependant, une approche quantitative des risques et des bénéfices pourrait ne pas être possible au niveau international, de telle sorte qu’il faille envisager d'autres options.

Du 25 au 29 janvier 2010, au Siège de la FAO, Rome, Italie, la FAO et l'OMS ont organisé une Consultation d'experts sur les risques et les bénéfices de la consommation de poisson. Dix-sept experts en nutrition, toxicologie, épidémiologie, exposition alimentaire et évaluation des risques et des bénéfices ont examiné les risques et les bénéfices de la consommation de poisson. Les tâches des experts étaient d'évaluer les bénéfices et les risques associés à la consommation de poisson pour la santé. Sur la base de données existantes, l'objectif principal a été de fournir des avis scientifiques à l’intention de sous-groupes de population vulnérables, sur une base neutre, afin d'aider les pays et leurs institutions, les décideurs, les autorités sanitaires, les organismes de pêche, les conseillers en santé publique, etc…, à trouver un équilibre entre les risques et les bénéfices de la consommation de poisson.

Objectifs

Parmi les éléments qui devraient être examinés par la Consultation d'experts sont inclus les éléments suivants:

  • Les risques de la consommation de poisson pour la santé humaine relatifs au développement neurologique et aux maladies cardiovasculaires, avec une attention particulière pour le méthylmercure, tout en en tenant compte également des effets des dioxines et des PCB de type dioxine;
  • Les bénéfices nutritionnels et sanitaires de la consommation de poisson, qui peuvent être associés à la prévention des maladies cardio-vasculaires, du cancer de la prostate, des troubles immunologiques, de l'ostéoporose ainsi qu’à l'issue de la grossesse au développement ultérieur neurologique et cardiovasculaire des nourrissons et des enfants, avec une attention particulière à la longue chaîne d’acides gras n-3 et à d'autres éléments nutritifs contenus dans le poisson en tenant compte de l'interaction entre les éléments nutritifs du poisson et les nutriments dans l'alimentation habituelle;
  • L’évaluation des risques et des bénéfices
  • Les habitudes de consommation de poisson liées à la région, aux groupes ethniques, à la culture, aux traditions, aux coutumes, à l'économie, aux facteurs sociaux, aux médias et à l’éducation; et
  • Les effets potentiels liés à l'augmentation ou à la réduction de la consommation de poisson.


Documents présentés