Sécurité sanitaire et qualité des aliments
 > Food > Index A-Z
 

Consultation technique sur la présence de faibles quantités d'OGM dans le commerce international de produits pour l'alimentation humaine et animale

Rome (Italie), 20 et 21 mars 2014
Inscriptions à partir de 8 heures
Ouverture de la session à 9 heures

Historique

Plusieurs pays ont demandé à la FAO de faciliter le dialogue international sur la question des perturbations commerciales que pourrait causer la présence de faibles proportions de végétaux cultivés génétiquement modifiés dans le commerce international des produits destinés à l'alimentation humaine ou animale. Ce premier dialogue doit permettre d'analyser l'ampleur et les caractéristiques des perturbations des échanges commerciaux à partir des informations communiquées par les pays Membres et d'envisager leur évolution probable. La Consultation technique a pour objet de faciliter une compréhension commune de la question. Il ne s'agit pas d'aboutir à des accords lors de cette réunion.

En 2013, la FAO a envoyé un questionnaire à tous les pays Membres dans le but de recueillir des informations sur l'ampleur et la nature des problèmes occasionnés par de faibles proportions de végétaux cultivés génétiquement modifiés dans les marchandises commercialisées. Un rapport de synthèse et d'analyse des réponses envoyées par 75 pays a été rédigé et sera présenté lors de la Consultation pour servir de base aux débats.

Presentations

Procédures d'invitation et d'inscription

La Consultation est ouverte à tous les Membres de l’Organisation, ainsi qu’à des observateurs. Les Membres de la FAO recevront une lettre d'invitation, dans laquelle ils trouveront les modalités d'inscription à la réunion. Les observateurs qui souhaitent assister et participer à la réunion sont priés de remplir le formulaire de demande et de le transmettre à l'adresse électronique GM-Platform@fao.org, accompagné de leurs nom, titre officiel et adresse, et de joindre à leur message une photographie d’identité numérique récente et en couleur au format passeport.

Les dépenses engagées pour la participation à la Consultation et les frais de voyage des représentants et observateurs sont à la charge des gouvernements ou des organisations concernés. Un financement limité est prévu pour permettre à 45 représentants environ de pays en développement de participer à la Consultation. Pour plus de détails, consultez la note d'information sur la réunion ou contactez-nous à l'adresse GM-Platform@fao.org.

Modalités de demande d'un appui financier

Les Membres de la FAO qui remplissent tous les critères permettant de bénéficier d'une aide financière (voir la note d'information) doivent tout d'abord s'inscrire à la réunion, conformément aux instructions données dans la lettre d'information, puis envoyer un courrier électronique à GM-Platform@fao.org contenant la photocopie de la page de leur passeport où figure leur photographie et leurs nom et prénom (tels qu'ils apparaissent sur leur passeport), adresse de courrier électronique et pays. Leur message électronique doit indiquer en objet la mention «Demande d'appui financier: (nom du pays)». La date limite de dépôt des demandes d'appui financier a été repoussée au 10 mars 2014; les candidats doivent s'assurer qu'ils se sont auparavant inscrits pour que leur demande puisse être prise en compte. La date limite d’inscription a elle aussi été repoussée au 10 mars 2014.

Visas

Les participants ayant besoin d'un visa doivent se le procurer auprès du consulat d'Italie ou de la mission diplomatique compétente dans leur pays, avant leur départ pour Rome. Les demandes de visa doivent être présentées bien avant le départ, la délivrance d’un visa italien pouvant nécessiter jusqu’à trois semaines. Seuls les participants provenant d'un pays où il n'y a ni consulat d’Italie, ni autre mission diplomatique compétente, pourront obtenir un visa à leur arrivée à Rome, à condition de communiquer au Secrétariat de la réunion (GMPlatform@ fao.org) leurs nom, prénoms, date de naissance, nationalité, numéro de passeport (copie scannée), date de délivrance et d’expiration du passeport, numéro de vol, date et heure d'arrivée et itinéraire complet de voyage, qui ne doit pas inclure d’autre pays de l'espace Schengen. Ces informations doivent parvenir à la FAO trois semaines au moins avant l’arrivée des participants, afin de permettre à la Sous-Division du protocole de demander qu'un visa leur soit délivré à l'aéroport de Rome. Les participants qui ne se conforment pas à ces dispositions se verront refuser l'entrée en Italie par les autorités italiennes.

Retour à: Biotechnologies (aliments génétiquement modifiés)