Sécurité sanitaire et qualité des aliments
 > Food > Développement des capacités > Contrôle des aliments
 

Contrôle des aliments et de protection du consommateur

Trucks transporting poultry going through a routine inspection at the check-point of the Lopburi Provincial Animal Quarantine Station, Thailand ┃ © FAO / Bay Ismoyo
Les approches préventives pour la sécurité sanitaire des aliments exigent des contrôles efficaces le long de la chaîne alimentaire

Le renforcement des capacités des pays membres à gérer efficacement la sécurité sanitaire et la qualité des aliments est l’élément essentiel pour protéger la santé et le bien-être des consommateurs ; il contribue aussi à soutenir le développement économique en favorisant l'accès aux marchés nationaux, régionaux et internationaux.

Les systèmes officiels de contrôle des aliments sont les moyens par lesquels, les activités réglementaires conduites par les gouvernements, sont mises en œuvre afin de s'assurer que, non seulement les aliments sont sains, salubres et propres à la consommation humaine, mais aussi, ont un étiquetage correct. Les Systèmes de contrôles, adaptés aux besoins et aux priorités spécifiques du pays, ont pour piliers principaux : la législation et les règlements alimentaires, les cadres institutionnels et politiques, l’inspection et la surveillance des aliments, les services de laboratoire et la dissémination des informations à toutes les parties prenantes. Le secteur privé et les consommateurs jouent un rôle crucial dans le suivi des atteintes des objectifs globaux qui en découlent, leurs opinions et leurs capacités doivent être prises en considération. La communication entre le gouvernement, le secteur privé et les consommateurs est essentielle.

Bien que les spécificités des systèmes varient d'un pays à l'autre, il existe des principes bien acceptés, qui comprennent : l'importance des sciences et de l'utilisation du cadre d'analyse des risques pour la prise de décision en matière de sécurité sanitaire des aliments ; le contrôle et la prévention le long de toute la chaîne alimentaire ; la responsabilité première des opérateurs de la chaîne alimentaire de garantir la salubrité et la bonne qualité des aliments. Un système de contrôle alimentaire bien structuré et planifié devrait conduire à un système national développé, en accord avec les approches internationales et en harmonie avec les normes du Codex et les exigences de l'OMC.

En déterminant les meilleures actions et les questions prioritaires à traiter pour renforcer les systèmes de contrôle des aliments, les outils d'évaluation, tout en permettant de définir les capacités existantes ainsi que les forces et les faiblesses, fournissent un soutien important aux pays concernés.

Ce que nous faisons

Nous travaillons avec les parties prenantes concernées, aux niveaux international, national et local aussi bien publiques que privées, afin : d’ídentifier les faiblesses dans la gestion de la sécurité sanitaire des aliments, de formuler des stratégies promouvant l'application des bonnes pratiques le long de la chaîne alimentaire, et, d’assurer le respect des exigences nationales et internationales en matière de sécurité sanitaire des aliments.

Le groupe s'engage dans un certain nombre de programmes et d'activités de développement des capacités comprenant :

  • le développement des outils de support politique permettant de guider la planification et l'investissement dans les systèmes nationaux de contrôle alimentaire
  • la fourniture des avis techniques pour le développement et l'amélioration des systèmes intégrés et modernes de contrôle des aliments
  • le soutien aux projets de terrain traitant les problèmes de sécurité sanitaire et de qualité des aliments définis et classés par les pays membres
  • le renforcement de la participation effective aux travaux de la Commission du Codex Alimentarius et autres forums internationaux
  • la réponse aux urgences de sécurité sanitaire des aliments, y compris l’application les nouvelles technologies dans l'alimentation et l'agriculture (les nanotechnologies par exemple)
  • le développement des outils et des guides relatifs à divers aspects techniques et managériaux de contrôle des aliments, notamment: l'analyse des risques, les laboratoires, l’échantillonnage et l'inspection, la gestion de la sécurité sanitaire et de la qualité des aliments, la traçabilité, des schémas spécifiques en matière de qualité et, la sensibilisation et l‘éducation des consommateurs