Sécurité sanitaire et qualité des aliments
 > Food > EMPRES-Sécurité sanitaire des aliments
 

EMPRES-Sécurité sanitaire des aliments


Approche axée sur l’ensemble de la filière alimentaire en cas d’urgence

Le système FAO de prévention des urgences de sécurité sanitaire des aliments (EMPRES Sécurité sanitaire des Aliments) est mis en œuvre avec les Membres de la FAO et d’autres partenaires afin de prévenir les urgences de sécurité sanitaire des aliments. C’est un élément fondamental du Cadre de Gestion des Crises pour la filière alimentaire (FCC). Le FCC traite, de façon intégrée, toutes les menaces pour la filière alimentaire, de la production à la consommation, y compris les aspects de santé animale, de protection des végétaux et de sécurité sanitaire des aliments.

La mondialisation des échanges et la complexité croissante de la filière alimentaire ont renforcé l’inquiétude du public concernant la sécurité sanitaire, en particulier des aliments faisant l’objet d’échanges transfrontaliers. L’opinion publique et les organismes œuvrant dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments sont aujourd’hui de plus en plus conscients de l’incidence des produits contaminés tant sur la santé humaine que sur la prospérité de l’industrie agro-alimentaire.

Le principal objectif du programme EMPRES-Sécurité sanitaire des aliments est de prévenir et de maîtriser les risques se rapportant à la sécurité sanitaire. Le programme, qui est l’instrument international clé pour faciliter la prévention et la gestion des crises de sécurité sanitaire des aliments, offre aux Membres de la FAO des services articulés autour de trois axes : l’alerte rapide, la prévention des situations d’urgence et la réponse rapide.

Les toxi-infections d’origine alimentaire ou hydrique tuent environ trois millions de personnes chaque année dans le monde, tant dans les pays développés qu’en développement, et des millions de personnes souffrent de ces maladies. Leur apparition peut facilement conduire à une situation d’urgence en matière desécurité sanitaire des aliments, qui peut avoir des conséquences préjudiciables sur les économies nationales et sur les moyens de subsistance des populations du fait de la diminution du volume des denrées alimentaires disponibles pour la consommation intérieure, de la fermeture des marchés d’exportation, et/ou du coût élevé des mesures prises pour atténuer les effets de la menace.

Pour contribuer aux efforts déployés pour réduire l’impact négatif des urgences en matière de sécurité sanitaire des aliments sur la sécurité alimentaire et sur la santé publique mondiales, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a mis en place, à la demande des États membres, un Système de prévention des situations d’urgence liées à la sécurité sanitaire des aliments (EMPRES-Sécurité sanitaire des aliments). Ce système complètera et renforcera les travaux de l’Organisation concernant les urgences en matière de sécurité sanitaire des aliments, mais aussi de santé animale et de protection des végétaux.

À cet effet, et comme première étape vers la formulation et la mise en œuvre du programme EMPRES-Sécurité sanitaire des aliments, la Division de la nutrition et de la protection des consommateurs (AGN) de la FAO, en collaboration avec d’autres divisions et unités techniques compétentes, a élaboré un plan stratégique visant à tirer le meilleur parti des compétences acquises par l’Organisation tout au long de la filière alimentaire.

Le plan reflète les avantages comparatifs de la FAO émanant de son mandat qui recouvre l’ensemble de la filière alimentaire, de son statut d’instance internationale neutre et des relations entretenues avec les gouvernements nationaux, des organismes régionaux, d’autres organisations internationales, des universités, des centres de recherche et la communauté des donateurs. Le plan sera régulièrement mis à jour afin de tenir compte du changement continu de la nature des situations d’urgence en matière de sécurité sanitaire des aliments.