L’évaluation Nutritionnelle
 > Food > L’évaluation nutritionnelle
 

Photography credits:©FAO/Photographer' Luigi Spaventa & Riccardo Gangale

Le rôle que joue la FAO dans la promotion de l’amélioration de la nutrition humaine via une approche fondée sur les aliments est de plus en plus reconnu dans le monde. La production alimentaire est théoriquement suffisante pour nourrir la population mondiale. Cependant, près d’un milliard de personnes sont sous-alimentées et deux milliards de personnes souffrent de carences en micronutriments. Par ailleurs, 1,2 milliard d’enfants et d’adultes sont en surpoids et un demi‑milliard sont obèses. Dans ce contexte, c’est notamment grâce à une approche fondée sur les aliments que l’on apportera une solution durable au dilemme. L’approche fondée sur les aliments est axée sur la qualité et la diversité alimentaire et nécessite donc des informations relatives à la composition des aliments, à la nature des régimes alimentaires et aux besoins nutritionnels, en vue d’aborder les problèmes actuels dans leur globalité.

Pour formuler des politiques nutritionnelles efficaces et mettre en œuvre des programmes, les pays ont besoin d’informations actualisées et précises sur la consommation alimentaire et l’état nutritionnel de la population. L’emploi d’indicateurs normalisés est important pour permettre de comparer les indicateurs nutritionnels de plusieurs pays et de suivre l’évolution de la situation nutritionnelle de la population. La FAO encourage l’emploi d’indicateurs alimentaires simples qui peuvent être intégrés aux outils d’évaluation nutritionnelle afin d’évaluer la qualité des régimes alimentaires. Les indicateurs alimentaires sont aussi associés à l’adéquation des apports alimentaires. L’estimation de la sécurité alimentaire des ménages complète l’évaluation des apports alimentaires car elle donne des indications supplémentaires quant aux changements ou à l’adaptation des habitudes alimentaires auxquels ont recours les familles en situation d’insécurité alimentaire.

La FAO publie également des profils nutritionnels par pays, qui contiennent une analyse complète de la situation alimentaire et nutritionnelle dans les pays en développement.

L’évaluation de l'état nutritionnel au niveau de l’individu est aussi importante pour bien comprendre la situation de sécurité alimentaire et nutritionnelle. La FAO collabore avec d’autres institutions des Nations Unies, à savoir le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en vue d’intégrer les indicateurs sur l’état nutritionnel de l’individu et les indicateurs alimentaires dans des évaluations de la situation alimentaire et nutritionnelle. Cela facilite les efforts en matière d’analyse de la sécurité alimentaire et nutritionnelle qui sont déployés aux niveaux national, régional et mondial.