FAO.org

Accueil > À propos > Réunions > Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2)
Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2), 19-21 novembre 2014

19-21 novembre 2014, siège de la FAO, Rome, Italie

La deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2), rencontre intergouvernementale sur la nutrition organisée conjointement par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), réunira hauts fonctionnaires et parties prenantes afin d’identifier les nouveaux défis qui se présentent et les nouvelles opportunités qui s’ouvrent pour améliorer les politiques en matière de nutrition.

Soutien à la CIN2 et à la nutrition

Le nouveau Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'alimentation exprime son soutien à la CIN2

Le 2 juillet, le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a rencontré Hilal Elver, récemment nommée Rapporteur spécial sur le droit à l'alimentation du Haut-Commissariat des Nations...

Le Président de la Banque asiatique de développement attire l'attention sur les problèmes nutritionnels en Asie

Le 1er juillet, le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva a rencontré le Président de la Banque asiatique de développement (BAsD), Takehiko Nakao, afin d’examiner des moyens...

  • "Nous ne pouvons pas envisager la nutrition comme relevant de la seule responsabilité individuelle: la nutrition est un enjeu public et il incombe aux gouvernements, à la société civile, au secteur privé et aux universités de relever ce défi." Événement sur l’Expo 2015, Milan José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO
  • "Les défis stratégiques relatifs à la fois à l'agriculture, à la nutrition et à la santé sont déjà extrêmement complexes. Selon les tendances actuelles, cette complexité ne cessera de croître. Pour toutes ces raisons, la prochaine Conférence internationale sur la nutrition doit être un événement décisif." La conférence de presse conjointe FAO-OMS pour la CIN2 Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS
  • "La CIN2 représente une opportunité de concevoir un avenir meilleur dans lequel les populations sont bien nourries, grâce à des denrées alimentaires produites et consommées dans le cadre de systèmes durables." Réunion technique préparatoire de la CIN2 José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO
  • "Quel que soit l’angle sous lequel vous l’envisagez, le prix de la malnutrition est trop élevé. C’est la raison pour laquelle nous avons besoin de la CIN2, maintenant." Réunion informelle, CIN2 – Acteurs non-étatiques José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO
  • "Pourquoi est-il si important d’assurer la sécurité alimentaire et la nutrition? La réponse est très simple: tant que la faim et la malnutrition persisteront, nous continuerons d'assister à d'immenses souffrances." Événement sur l’Expo 2015, Milan José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO
  • "Je suis déterminé à travailler avec vous pour que la CIN2 soit une réussite. Mais il est également important que ce soit un effort collectif. Je suis heureux d’annoncer que grâce aux efforts déployés conjointement par la FAO et l'OMS, nous avons amélioré la participation des acteurs non étatiques." Ouverture du Conseil de la FAO, juin 2014 José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO

Pourquoi une deuxième Conférence?

Sachant que plus de la moitié de la population de la planète souffre de malnutrition, la deuxième Conférence est nécessaire pour que la nutrition demeure un domaine d’action prioritaire des programmes de développement internationaux et nationaux

La CIN2 sera la première conférence intergouvernementale du XXIème siècle à être consacrée aux problèmes de nutrition dans le monde

La CIN2 a pour objectif d’améliorer la nutrition en s’appuyant sur les politiques mises en œuvre par les pays et sur une coopération internationale efficace

L’économie mondiale, les systèmes alimentaires et l'état nutritionnel des populations se sont considérablement dégradés depuis la première Conférence de 1992. Il faut définir un nouveau cadre d’orientation et des réponses plus appropriées

Les problèmes mondiaux appelant des solutions mondiales, seule une conférence intergouvernementale est de nature peut légitimement définir les engagements qu'il est nécessaire de prendre pour agir de manière décisive contre la malnutrition