Les forêts et l'eau

Les forêts ont un grand impact sur les bassins versants. Les arbres, les plantes, la litière des forêts absorbent l' eau de pluie, réduisent l'érosion et l'écoulement. Les feuilles capturent jusqu' à 60 pour cent des précipitations. Quand la pluie tombe sur le sol nu, la force des gouttes de pluie lave le sol et l'amène vers les cours d' eau. Mais quand la pluie tombe sur la forêt, les gouttes glissent sur les feuilles et les branches pour pénétrer enfin dans le sol. Une forêt bien gérée peut améliorer la qualité et la distribution de l'eau, et peut contribuer ainsi à améliorer la gestion des bassins versants.

La disponibilité d'eau est un élément fondamental pour atteindre les Objectifs et cibles du Millénaire pour le développement. En fait, la disponibilité d'eau douce sera particulièrement importante pour la réussite des objectifs tels que réduire l'extrême pauvreté et la faim, ainsi que réduire la proportion de la population qui n'a pas accès de façon durable à l'eau de boisson et à des services d'assainissement de base.

Cependant, le bien-être de la population dépendra de l'état des ressources hydriques. Les bassins versants, par exemple, fournissent près de deux tiers de l'eau douce de la planète mais ils font de plus en plus l'objet d'une exploitation non durable. Pourtant, la gestion efficace des bassins versants et la gestion durable des forêts pourraient assurer la disponibilité des ressources hydriques à long terme.

Il existe un lien étroit entre la disponibilité d'eau, la faim, la production et la disponibilité d'aliments. En fait la production d'aliments mondiale actuelle devra doubler afin de répondre aux besoins d'une population calculée autour de 8 500 millions d'habitants en 2025. Entre-temps, la consommation mondiale d'eau double chaque 20 ans -le double par rapport au taux de croissance de la population.

Dans les zones rurales et urbaines, les moyens de subsistance de millions de personnes se trouvent menacés à cause du manque d'eau et des conditions d'hygiène. Près d'un tiers de la population des villes dans les pays en développement vit massé sans espoir dans des bidonvilles et terrains occupés. Dans plus de 40 pays, 1, 100 millions de personnes manquent d'eau de boisson suffisante, tandis que 2, 400 millions de personnes manquent des services d'assainissement de base.

Si les prévisions à présent étaient justes, en 2050, une personne sur quatre vivra dans des pays caractérisés par le manque chronique d'eau douce. En Afrique, par exemple, ont calcule que 25 pays manqueront d'eau ou feront face à des fortes contraintes en matière de disponibilité d'eau au cours des prochains 20 à 30 ans.

Pour cette raison les forêts et les bassin versants, mais surtout la gestion durable des forêts et des bassin versants seront cruciaux dans le but d'atteindre un environnement durable, et par conséquent la réduction de la pauvreté et la faim et l'approvisionnement d'eau de boisson et à des services d'assainissement pour des millions de personnes.

dernière mise à jour:  mardi 22 février 2005