Vers un environnement durable

En 1992, La Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (CNUED) a établi les principes recteurs du développement durable. Les"Principes concernant tous les types de forêts"et leChapitre 11 d'Action 21recueillent les engagements faits par les nations à propos de la gestion durables des forêts.

La gestion durable des forêtsvise à garantir que les biens et services procurés par les forêts répondent aux besoins d'aujourd'hui tout en assurant la continuité de leur disponibilité et de leur contribution au développement à long terme.

Par conséquent, la gestion durable des forêts comprend la planification de la production de bois à des fins commerciales ainsi que la satisfaction de la demande locale de bois de feu, de bois de service, des fourrages et d'autres produits. Celle-ci implique réserver et maintenir des aires protégées pour la gestion de la flore et de la faune, ou pour des fins récréatives ou environnementales. La gestion durable des forêts s'intéresse aussi à assurer que la conversion des terres forestières à des fins agricoles ou d'autres propos, soit planifiée de façon appropriée et mise en oeuvre de façon contrôlée. La gestion durable comprend aussi la régénération des terres incultes et des forêts dégradées, l'incorporation des arbres au paysage agricole et la promotion de l'agroforesterie.

Au sens large, la gestion durable des forêts traite des aspects administratifs, juridiques, techniques, économiques, sociaux et environnementaux de la conservation et utilisation des forêts. Par conséquent, il s'agit d'un travail multidisciplinaire qui demande de la collaboration entre les institutions gouvernementales, les organisations no gouvernementales (ONG) et, sur tout de la population, spécialement de la population rurale, et comprends les niveaux local, national, régional et mondial.

Beaucoup de pays en développement manquent des moyens financiers et humains nécessaires pour la préparation, la mise en ¿uvre et le suivi de plans de gestion forestière, ainsi que des mécanismes assurant la participation et l'engagement de toutes les parties prenantes à la planification et à la mise en valeur des forêts. La FAO aide les Etats membres à surmonter les difficultés susmentionnées par des informations et des conseils sur les politiques à appliquer et des activités de renforcement des capacités institutionnelles et techniques.

En outre, la FAO collecte, analyse et diffuse des informations, prépare des manuels et directives et organise des ateliers et séminaires qui facilitent la dissémination des bonnes pratiques et l'échange d'expériences. Des projets de terrain intéressant tous les types de forêts naturelles sont aussi mis en oeuvre.

dernière mise à jour:  lundi 28 février 2005