Comment concevoir et conduire un nfp


4) REVISION / ACTUALISATION

En cette section:

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE

NOUVEL EXAMEN DU CONTEXTE NATIONAL ET INTERNATIONAL

ACTUALISATION DU PROGRAMME FORESTIER NATIONAL

Un Programme Forestier National doit être considéré comme étant un processus cyclique: il faut l'évaluer en permanence et l'actualiser régulièrement en le révisant. La périodicité de ces révisions dépendra bien sûr de l'analyse qui sera faite des facteurs de changement. Bien souvent, on profitera de l'achèvement du plan d'action à court terme pour introduire ces changements. Leur importance dépendra de la qualité et de l'envergure du Programme Forestier National initial et de l'amplitude des changements intervenus à la fois au niveau national et international au cours de la mise en oeuvre du Programme.

La Figure suivante présente les étapes possibles de cette révision/actualisation du Programme Forestier National, ainsi que ses tenants et aboutissants.

La révision se fondera sur une évaluation de la mise en oeuvre du Programme et sur un nouvel examen du contexte national et international. Les politiques, les stratégies et le plan d'action seront remaniés et ce nouveau Programme Forestier National sera présenté aux partenaires nationaux (et éventuellement internationaux) pour obtenir le renouvellement de leurs engagements.

Durant la révision du Programme, une attention particulière sera accordée au renforcement des points faibles, les lacunes relevées étant également comblées. En effet, la mise en oeuvre pourrait avoir mis en relief l'absence de certains éléments clés ou le fait que d'autres n'avaient pas été étudiés avec la rigueur nécessaire lors du premier cycle de planification.

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE

L'évaluation devra essentiellement porter sur la marche des opérations et sur l'impact des activités du Programme Forestier National. Elle permettra d'identifier les changements/améliorations possibles à apporter aux buts et aux objectifs, aux procédures, aux activités et au partenariat.

L'évaluation devra comporter: :

  • une analyse de la pertinence des buts et objectifs du Programme, compte tenu des conditions changeantes;
  • des informations sur l'impact, c'est-à-dire dans quelle mesure la mise en oeuvre du Programme a réglé des questions fondamentales comme le déboisement, l'approvisionnement en produits ligneux et non ligneux, le reboisement, et a favorisé aux différents niveaux la contribution du secteur forestier au développement social et économique;
  • une évaluation du degré d'intégration du National dans les plans nationaux de développement et de sa contribution aux objectifs nationaux de développement;
  • une évaluation des changements au niveau des politiques et des moyens d'intervention, ainsi que de l'impact du programme de renforcement des institutions;
  • une évaluation de l'impact sur l'environnement et l'apport des activités produites par le Programme aux problèmes globaux d'environnement;
  • une évaluation de la contribution du Programme au développement durable;
  • une évaluation quantifiée des changements au niveau des activités du secteur forestier et de sa contribution à l'économie nationale;
  • une appréciation de l'implication et des performances de tous les partenaires, à la fois nationaux et internationaux, par rapport à leurs engagements initiaux;
  • une évaluation de l'efficacité et de l'efficience de la communication et de l'échange d'information entre tous les partenaires (nationaux et internationaux).

On évaluera en outre les activités, initiatives ou résultats qui ont découlé de façon indirecte du Programme Forestier National.

NOUVEL EXAMEN DU CONTEXTE NATIONAL ET INTERNATIONAL

Avant de procéder à l'actualisation du Programme, il faudra procéder à un nouvel examen de la situation dans le pays. Les politiques nationales, les initiatives stratégiques et les plans de développement récemment élaborés seront analysés de même que les politiques des secteurs liés aux forêts ou ayant un impact sur celles-ci.

On tiendra également compte de l'évolution du contexte international, par exemple, des initiatives lancées à la suite de la CNUED, les conventions sur la biodiversité, les changements climatiques, la désertification, ainsi que de tout autre initiative liée à la mise au point d'orientations, de critères et d'indicateurs en vue de la gestion durable des forêts et de leurs ressources diverses.

ACTUALISATION DU PROGRAMME FORESTIER NATIONAL

Le nouveau Programme Forestier National résultera d'une actualisation suivant une démarche analogue à celle suivie pour le Programme initial. La politique forestière et la stratégie proposée pour sa mise en oeuvre pourront être remaniées. Un nouveau plan d'action sera formulé. .

La nouvelle version du Programme Forestier National sera alors présentée dans le cadre de séminaires et/ou de tables rondes aux partenaires nationaux et internationaux pour obtenir leur approbation et si nécessaire le renouvellement de leurs engagements.