Assistance technique de la FAO aux programmes forestiers nationaux


De nombreux pays en développement et en transition ont requis l'aide technique de la FAO afin de soutenir leur pfn d'une façon neutre. Ainsi, la FAO a joué un rôle clé en fournissant des conseils et une aide technique aux pays membres interessés par le développement des pfns comme processus de participation pour la formulation de politiques, la planification stratégique, le dialogue intersectoriel et le renforcement des capacités institutionnelles. Les principaux impacts de cette aide peuvent être résumés ainsi:

Mise en place d'une sensibilisation nationale sur les besoins de développer/ajuster/modifier et formuler des politiques forestières, plans, stratégies, règlements et instruments appropriés pour leur mise en œuvre

La neutralité de l'organisation et les dimensions politiques de nombre de domaines soumis à assistance sont les principales raisons pour lesquelles les pays membres de la FAO ont requis une aide technique. Les pays qui ont bénéficié du soutien de la FAO dans la formulation de leurs nouvelles lois et règlements sur le secteur forestier et la protection de la nature sont le Honduras, Cuba, Cambodge, Fidji, Slovaquie, Lettonie, Lituanie, Vanuatu, Mozambique, Niger, Paraguay et Serbie et Monténegro.

Dans le domaine de la formulation de politique forestière, les pays suivants: Vietnam, Namibie, Slovaquie, Lettonie, Lituanie, République centre africaine et Pérou ont reçu récemment une aide de la FAO.

Pour la formulation des plans forestiers nationaux, des programmes et stratégies, la FAO a reçu une demande de soutien du Brésil, Hongrie, Vietnam, Mexique, Chypre, Bolivie, Arménie, Roumanie, Turquie, Maroc et Libéria.

Le renforcement des capacités et la diffusion d'information ont été stratégiquement soutenus avec des événements régionaux comme les ateliers du Proche-orient sur la formulation et mise en œuvre des pfns, réalisés en 1999 et 2003.

Renforcement des capacités nationales par la création et l'amélioration des institutions nationales forestières

Pour contribuer à l'amélioration de la rentabilité et de l'efficience des entités publiques, des institutions et organisations responsables pour l'utilisation et la gestion durables des ressources naturelles (recommandées par la CNUED), la FAO a contribué au renforcement des capacités institutionnelles des ministères et départements chargés des forêts en Lettonie, Lituanie, Surinam, Brésil, Chili, Mozambique, Grenade, Angola, Côte d'Ivoire, Guinée équatoriale, Algérie, Albanie, Sierra Leone, et Soudan.

Application des accords internationaux et soutien technique et institutionnel aux mécanismes

Dans ce domaine, les réussites des Etats de la région de l'Amazone peuvent être spécialement mentionnées, avec l'aide technique et institutionnelle fournie par le Secrétariat Pro-tempore du Traité de l'Amazonie. Cette assistance a été déterminante pour attirer d'autres financements et aides techniques des pays membres du Traité de l'Union européennne et d'autres organisations bilatérales, elle a amélioré les capacités techniques provenant de nombreuses institutions régionales et promu la création finale du Secrétariat permanent du Traité, basé à Brasilia.

Améliorer la manière dont les populations participent aux décisions et mettant en œuvre les politiques du secteur forestier

Parmi les résultats du Programme Forêts, arbres et communautés rurales, il est important de mentionner l'aide fournie au Mozambique pour améliorer la mise en place des institutions nationales et des capacités locales pour la foresterie communautaire et la gestion de la faune sauvage; à la Côte d'Ivoire pour ses programmes de reforestation populaire; au Népal pour le programme forestier de développement de la foresterie communautaire Terai, et à la décentralisation des politiques et institutions aux Comores, en Algérie et en Chine.

Renforcement institutionnel dans les pays en transition

Dans ce domaine, il est possible de mentionner le travail suivant qui a substantiellement contribué à la modernisation des institutions du secteur forestier des pays en transition: Atelier sur les expériences et contraintes dans l'évolution des politiques et institutions importantes pour le secteur forestier en Europe de l'Est (Italie, 1994), Réforme du secteur forestier: Orientation de marché pour la Chine, Laos, Mongolie, Myanmar et Vietnam (Chine, 1994), Atelier sur le renforcement des institutions, des conditions d'orientation et de l'infrastructure politique pour un développement durable des forêts dans une économie de marché (Slovaquie, 1996), et le Séminaire sur les développements institutionnels récents dans le secteur forestier dans les pays d'Europe centrale et de l'Est (Slovaquie, 1999), aide fournie à la Chine, Mongolie, République de Myanmar et le Vietnam pour la réforme et la réorientation de leurs politiques et institutions forestières vers l'économie de marché dans un projet régional financé par le gouvernement du Japon

Suite à ces réunions, la FAO à apporté son aide à nombre de ces pays afin qu'ils renforcent et adaptent leurs politique et cadre institutionnel dans un processus de réorientation vers une économie de marché.

Activités de formation en analyse, formulation et mise en œuvre des politiques forestières

Pour faciliter la diffusion aux niveaux national et régional des résultats et impacts de l'aide technique évoquée ci-dessus, les activités de formation et éducation sur ce sujet ont été privilégiées, parmi lesquelles:

  • Séminaires régionaux sur les programmes forestiers nationaux et la formulation et mise en œuvre de politiques forestières pour le Proche-orient et les pays d'Asie centrale (Egypte, juin 2000 et juin 2003)

  • Principes, méthodes et outils d'analyse et formulation politiques pour les pays des Caraïbes (Grenade, novembre 1999)

  • Cours national sur l'analyse et la formulation politiques forestières (République dominicaine, septembre 1999)

  • Cours national sur l'économie et la finance forestières (Slovaquie, septembre 1999)

  • Cours international sur la formulation et l'évaluation des politiques forestières pour les pays hispanophones (novembre 1998)

  • Cours national sur la planification stratégique (Equateur, 1997)

Etudes et enquêtes sur différents thèmes politiques et institutionnels importants

Pour identifier et comprendre les politiques forestières et leur rôle dans le développement durable du secteur forestier, les études régionales suivantes ont été réalisées et publiées:

  • Politiques forestières en Amérique du Sud (1999/2000)

  • Politiques forestières dans la région des Caraïbes (1998)

  • Politiques forestières dans la région d'Amérique centrale (1997)

  • Enquête régionale sur les politiques forestières de différents pays d'Afrique (1996)

  • Politiques forestières de différents pays d'Asie et du Pacifique (1993)

  • Politiques forestières pour la région du Proche-orient (1992)

Les études sur les Evolutions des lois forestières en Amérique, Asie, Afrique et Europe ont aussi été produites et publiées avec le Service légal de le FAO.

Des directives sur la Gouvernance des concessions forestières ont aussi été publiées pour fournir aux pays membres de la FAO des méthodes pratiques et concrètes et des outils pour définir et réaliser des contrats pour l'utilisation durable des forêts appartenant à l'Etat. Une proposition a aussi été préparée sur ce thème pour le Nicaragua avec des politiques et des directives d'orientation sur les enchères compétitives, les normes détaillées et les règlements pour la mise en fonctionnement des mécanismes, et des recommandations spécifiques sur les mesures requises pour traduire en action cette proposition.

Suite à la demande des autorités forestières de Suède, l'étude Politique forestière de la Suède dans une perspective internationale a été préparée et offre une comparaison des politiques forestières entre les pays de la région boréale.

Enquête sur l'évolution de différentes organisations forestières en Amérique latine

Cette étude contribue à l'identification des principaux changements pour les institutions forestières en raison des nouveaux modèles et demandes par rapport aux ressources forestières de la société et des principaux besoins pour le futur développement institutionnel. Une aide technique de la FAO dans ce domaine est considérée comme une priorité pour la majorité des pays consultés. L'information disponible et les études produites sur la politique forestière suggèrent fortement que les mêmes demandes existent dans les régions d'Afrique et d'Asie.

Mécanismes financiers nationaux: études de cas et synthèses

Basée sur les études de cas nationales, une synthèse des expériences de différents pays d'Amérique latine sur les mécanismes financiers pour la gestion durable des forêts a été réalisée. Elle identifie les types de mécanismes utilisés, les objectifs et critères à partir desquels ils sont sélectionnés et les prérequis pour leur réussite.

Pour plus d'information: