Work in progress...

La troisième session de la Commission européenne des forêts de la FAO, qui s’est tenue le 1er septembre 1950, s’est penchée sur la manière dont les terres pouvaient être remises en état et protégées en utilisant rationnellement  les ressources en eau dont disposent les bassins. Au cours de cette réunion, le groupe de travail sur  la correction des torrents, la protection contre les avalanches et l’aménagement des bassins versants a été créé; l’année suivante, la FAO a été sollicitée pour apporter une aide.

La première session du groupe de travail s’est déroulée à Nancy (France) en 1952. Depuis lors, le groupe de travail se réunit deux fois par an et à ce jour, un total de 25 sessions a été organisé. Les membres du groupe de travail sont officiellement désignés par leurs gouvernements respectifs. Étant donné que la responsabilité institutionnelle pour ces questions dans les zones de montagne incombait souvent aux services forestiers nationaux, il a été décidé qu’à partir de 1970, le groupe de travail serait appelé «Groupe de travail sur l’aménagement des bassins versants de montagne».

Pendant plus de cinquante ans, les principaux domaines de priorité du groupe de travail ont graduellement changé. Initialement, ces domaines concernaient la correction des torrents et la protection contre les avalanches (1950-1960). Peu à peu, le groupe de travail s’est intéressé à des aspects plus étroitement liés à l’agriculture et à la sphère socio-économique (1960-1970), puis aux questions environnementales (1970-1978) et enfin aux priorités mondiales de développement, en faisant intervenir des échanges avec des pays autres que l’Europe (1978-2000). Aujourd’hui, le groupe de travail compte 33 pays membres européens et un représentant de la Communauté européenne. Il est présidé, par rotation, par un pays membre et la FAO héberge son Secrétariat.

dernière mise à jour:  mardi 5 mai 2015