Institut forestier d'Oxford (OFI)

Pendant plus de 30 ans, l¿OFI a entrepris un programme extensif de recherche sur les ressources génétiques forestières, concernant une série d¿espèces d¿arbres tropicaux d¿importance socio-économique. Ce programme a été largement financé par le Programme de recherche forestière du Département pour le développement international du Royaume Uni, le DFID (précédemment l¿Administration pour le développement extérieur, ODA). Il implique des explorations de terrain et la collecte de plus de 7 000 lots de semences, principalement en Amérique centrale et en Afrique, ainsi que la distribution de semences pour l¿établissement de réseaux internationaux d¿essais, de plantations de conservation génétique, et de vergers semenciers. De plus, des recherches en laboratoire ont eu lieu pour étudier la diversité taxonomique et la diversité génétique. Les semences ont été envoyées à plus de 900 destinataires (institutions académiques, organisations de recherche, ONG, départements des gouvernements, sections de recherche des compagnies commerciales) dans 140 pays différents. Durant cette période, ces réseaux d¿essais sur les espèces, les provenances et les descendances, ont abouti a un grand nombre de données et d¿informations importantes, sur les performances relatives des matériels, ainsi que des modèles de diversité génétique et taxonomique pour toute une série d¿espèces, de plantation et agroforestières

Les semences ont été collectées en grande partie dans des populations naturelles, avec la collaboration des centres de semences d¿arbres forestiers, et des organisations de recherche forestière dans les pays d¿origine. Ceci a été réalisé conformément à différents permis de prélèvement et d¿accords de recherche, entre les autorités de réglementation intéressées et l¿OFI, avec comme accords réciproques, que le matériel ne serait pas disponible pour les organisations de recherche (en accord avec les principes du Code de conduite de la FAO de 1991). En plus du transfert de semences à des fins de développement et de recherche, une partie de ce matériel, composée de sources identifiées comme menacées in situ, a été transféré dans lesJardins botaniques royaux de Kewen 1995, pour être préservé au sein d'installations de stockage de semences à long terme.

Changer les priorités de recherche, les contraintes de financement et augmenter de façon importante les capacités nationales et régionales pour réaliser ce type de travail dans les pays tropicaux, implique que l'OFI n'est plus dans une bonne position pour continuer le maintien des collections de semences, ni la distribution de semences pour les essais. En effet, les collections de semences d'espèces d'arbres de légumineuses (et autres espèces agroforestières) seront transférées au
Centre international de recherche en agroforesterie (ICRAF)au Kenya, alors que celles des semences de pins iront auCentre DANIDA de semences forestièresau Danemark. Le centre DANIDA continuera alors de rendre disponibles de petites quantités de semences pour la recherche ou l'amélioration des arbres. Conformément à ces nouvelles dispositions, la priorité sera donnée aux chercheurs des pays en développement, et les semences seront alors gratuites. Cependant les exploitants se réservent le droit de percevoir les coûts de manipulation et de transport. Toutes les semences sont maintenant rationalisées et expédiées de l'OFI vers l'ICRAF et le DFSC. LeCAMCORE, leCATIE, la Chine, le Mexique et le Zimbabwe ont également reçu des quantités plus faibles de semences pour une utilisation directe au sein de pays ou de régions spécifiques. De petites quantités de certains lots de semences qui conviennent à des recherches en laboratoire sont stockées à Oxford sous couvert de l¿Herbier de l¿Université d¿Oxford, et gérées par le personnel de l¿Herbier. Ces semences resteront disponibles pour des demandes restreintes de recherches en laboratoire. La documentation associée, et les fichiers de bases de données (descriptions du site, données des tests de semence, l¿histoire de la distribution de semences et d¿établissement d¿essais, etc.) sont considérés comme faisant partie de l¿activité de rationalisation afin de s¿assurer qu¿une documentation pertinente accompagne les lots de semences, tout en maintenant une archive de base à Oxford. Les fichiers de l¿OFI ont été rationalisés et incorporés dans ceux de l¿Herbier de l¿Université d¿Oxford comme archive permanente.De la même manière, la maintenance de la base de données SISTEM+ est actuellement intégrée àBRAHMS.

Bien que le programme de distribution de semences de l'OFI ait cessé maintenant, la recherche active sur les ressources génétiques forestières continue à Oxford. Les projets actuels incluent un
Recueil de texte sur les Arbres d'Amérique centrale, le projet de rechercheFRAXIGENfinancé par l'UE sur le frêne en Europe et un travail nouveau sur la domestication et la diversité indigènes du Leucaena (Voirhttp://herbaria.plants.ox.ac.uk/bol/home/).

Contacts:

Lots de semences de légumineuses et agroforestières:
Genetic Resources of Agroforestry Trees Unit,
International Centre for Research in Agroforestry,
P.O. Box 30677, Nairobi, KENYA
Tel +254 2 524161/524000 ext 4161 or via USA +1 650 833 6645
Fax +254 2 524001 or via USA +1 650 833 6645
E-mail: j.were@cgiar.org

Lots de semences de pins:
Le Directeur
Danida Forest Seed Centre
Krogerupvej 21
3050 Humlebaek
Danemark
Phone 0045 49 19 05 00
E-mail: dfsc@dfsc.dk

Feuillus (Cordia):
CATIE- BSF
CATIE 7170-137, Turrialba, Costa Rica
Tel: (506) 556-1933 - 556-6431
Fax: (506) 556-7766 - 556-1533
E-mail: wvasquez@catie.ac.cr
E-mail: bsf@catie.ac.cr

Pour de petites quantités de semences pour des recherches en laboratoire (par exemple en matière de systématique et de génétique des populations):
Curator, Oxford Herbaria
Department of Plant Sciences
University of Oxford
South Parks Road
OXFORD
OX1 3RB, UK

[missing link label]Pour plus d'informations sur l'OFI, visitez le site Internet:http://www.plants.ox.ac.uk/ofi/
dernière mise à jour:  jeudi 19 avril 2007