Traitement et analyse

Il existe plusieurs aspects dans cette partie de l'acquisition dont beaucoup sont critiques pour maintenir la qualité du matériel reproductif obtenu. Il s'agit d'activités telles que la réception du matériel au centre de traitement, la transformation, les tests de qualité, le stockage, le traitement, la distribution et la documentation. Quelques éléments clés à prendre en compte se trouvent ci-dessous.

Réception et enregistrement

Il est très important de garder de bons enregistrements des lots de semences et matériels reçus. Ceci s'applique également aux programmes de plantations commerciales ainsi qu'aux projets agroforestiers impliquant des agriculteurs. Les informations requises incluront la source (provenance ou origine, selon le cas), la quantité et la qualité initiales, la transformation, le traitement ou d'autres activités, les résultats des tests d'analyse, ainsi que pour le stockage, le régime de stockage et les enregistrements de la distribution (quantités et destinataires). Il existe de nombreux exemples de modèles de fiches nécessaires pour s'assurer que ces informations sont enregistrées et gardées dans le registre des lots de semences. Un logiciel a été également produit pour aider à l'informatisation de ce processus. VoirEn savoir plus - Références sélectionnées - Généralpour obtenir des directives générales. VoirEn savoir plus - Systèmes d'informationspour avoir des exemples de systèmes de gestion de l'information sur les semences.

Traitement

Quand les récoltes sont réalisées localement, les semences auront besoin d'être extraites des fruits (secs ou charnus), puis elles sont nettoyées. Cette étape doit être faite avec précaution pour garder aux semences leurs qualités physiques et physiologiques. Il existe une vaste gamme de techniques qui ont été développées pour faire ce travail, et différents types de petite machinerie ont été imaginés. Souvent de simples méthodes manuelles seront suffisantes. VoirEn savoir plus - Références sélectionnées - Généralpour obtenir des directives générales.

Stockage

Le matériel forestier de reproduction devra être invariablement stocké jusqu'à ce qu'il soit utilisé dans le court terme (quelques semaines à un an) ou dans le long terme (beaucoup d'années, voire des décennies). Cette durée peut varier selon l'objectif assigné au matériel (par exemple, des stocks peuvent être constitués pour des programmes de plantation ou pour la conservation des gènes sur le long terme). Les fructifications sont souvent irrégulières et les récoltes doivent être maximisées durant les bonnes années. Les semences peuvent être classées en deux types simples selon leur tolérance au stockage. Les semences orthodoxes sont mieux conservées quand elles sont séchées et maintenues au frais. Les semences récalcitrantes ont besoin d'être maintenues humides et peuvent ne pas supporter le refroidissement durant le stockage. Des recherches actuelles indiquent qu'il existe également une large variété de types intermédiaires. Du fait de l'importance pratique du stockage des semences, il existe beaucoup d'informations disponibles sur ces techniques. De plus, il existe des recherches continues pour améliorer l'aptitude au stockage des semences récalcitrantes. L'utilisation de températures ultra basses pour le stockage (cryoconservation) est en train d'être développée pour le matériel reproductif de haute valeur. Il est important de choisir une technologie appropriée pour le stockage des semences. Des systèmes simples sont souvent adéquats, surtout en foresterie communautaire. Des entrepôts climatisés pour les semences devraient être introduits seulement là où celles-ci peuvent être manipulées et conservées de façon appropriée - si elles sont de valeur. Elles seront alors essentielles pour la conservation des gènes. VoirEn savoir plus - Références sélectionnées - Stockagepour de plus amples informations.

Analyse des semences

Une connaissance des qualités physiques, physiologiques et phytosanitaires des semences est importante pour surveiller la récolte, le traitement, le stockage et la distribution et décider des techniques de multiplication en pépinière. Tous les programmes devraient avoir quelques équipements pour tester ces qualités. Des laboratoires de semences (avec des équipements de stockage) sont au c¿ur des nombreux centres de semences. Des essais sont effectués sur des échantillons de lots de semences, pour lesquels il existe une variété de procédures d'échantillonnage et d'équipement. Les principales caractéristiques testées sont généralement: le poids des semences (nombre de semences par kilogramme), la pureté, le taux d'humidité, le pourcentage de germination et la vigueur. Les essais requièrent toute une gamme d¿équipements qui doivent être simples. Toutefois, un équipement de précision, tel que des balances et des incubateurs seront souvent nécessaires. Comme pour le stockage, les incubateurs devraient être utilisés que s'ils peuvent être manipulés et entretenus de façon adéquate. Beaucoup de nouvelles techniques sont en train d'être développées pour mesurer des caractéristiques comme le développement embryonnaire, la vigueur, etc. Une série de règles et de règlements sont disponibles, construits à partir de l'expérience en matière de semences agricoles, et qui peuvent être utilisés pour certifier la qualité des semences. L'association internationale d'essais de semences (International Seed Testing Association, ISTA) est l'une des meilleures sources d¿informations sur les tests de semences. VoirEn savoir plus - Références sélectionnées - Analysespour de plus amples informations sur les techniques. VoirEn savoir plus - Organisations - ISTApour obtenir leur information.

Traitement et manutention

Les semences peuvent avoir besoin d¿être traitées afin d¿améliorer le stockage, la germination ou la survie en pépinière ou sur le terrain. Cela peut impliquer un poudrage avec un fongicide ou un insecticide avant stockage, un enrobage avec du répulsif pour les semis directs, ou encore soumettre les semences à des techniques diverses pour aider à rompre la dormance physique ou physiologique. Ces techniques peuvent soumettre les graines à de basses températures et humidités, ou faciliter la rupture physique de l¿épisperme imperméable). Quelques espèces peuvent nécessiter une inoculation avec des microsymbiotes pour granantir une bonne croissance du plant. VoirPropagation en pépinièrespour des informations concernant les techniques de pépinières.

Distribution

La livraison des semences devrait être faite avec soin, avec une bonne documentation. Il est important d'être capable de remonter aux causes du succès ou de l'échec d'une plantation. VoirEn savoir plus - Références sélectionnées - Généralpour des textes recommandés couvrant tous les aspects de la manipulation de semences.
dernière mise à jour:  mercredi 18 avril 2007