Projet Opération Acacia

Appui à la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à la lutte contre la dégradation des sols dans les pays producteurs de gommes et de résines

Projet vidéo: Au Sénégal, un projet pilote connaît un grand succès

Généralités

Les pays sahéliens ont été fortement touchés par la sécheresse et la désertification qui ont provoqué un déplacement prononcé vers le sud des isohyètes dans la zone de production de la gomme arabique. Depuis les années 1970, tous les pays participant au projet Opération Acacia ont connu une forte aggravation des conditions climatiques, qui s’est répercutée négativement sur d’importants systèmes de production comme l’élevage, l’agriculture et les forêts.

Les espèces d’arbres producteurs de gommes appartiennent normalement au genre Acacia, qui est largement répandu dans le continent et, en particulier, dans les zones arides et semi-arides. Outre la production de gommes, de fourrage et de bois de feu, les espèces d’Acacia assurent le maintien de conditions favorables à l’agriculture en protégeant les cultures contre les fortes pluies et l’érosion éolique, en tempérant les conditions climatiques extrêmes et, surtout, en restaurant la fertilité du sol.

Le projet

À la demande des gouvernements du Burkina Faso, du Tchad, du Kenya, du Niger, du Sénégal et du Soudan, et avec le financement du Gouvernement italien par le biais du Fonds fiduciaire pour la sécurité alimentaire et la sécurité sanitaire des aliments, la FAO fournit une assistance pour la mise en œuvre du projet Opération Acacia. Elle appuie la sécurité alimentaire et le développement rural dans les zones arides des pays producteurs de gommes et de résines concernés d’Afrique subsaharienne. Le projet a représenté la phase préparatoire d’un programme décennal d’assistance destiné à ces pays et aux réseaux régionaux constitués pour le développement des secteurs.

 

Objectifs
L’objectif de développement du projet était la contribution au développement durable, à la sécurité alimentaire et à la lutte contre la désertification grâce à la promotion et l’intégration de la production de gommes et de résines dans les activités économiques rurales en Afrique.

  


Dans les limites de ce but à long terme, le projet avait pour objectif immédiat le renforcement de la capacité analytique et opérationnelle de six pays pilotes à résoudre des problèmes de sécurité alimentaire et de désertification, grâce à l’amélioration des systèmes agro-sylvopastoraux et au développement durable des secteurs de la gomme et de la résine. 

Réalisations
En renforçant les ressources locales, le projet visait à améliorer et soutenir les systèmes agricoles et pastoraux, et à diversifier et multiplier les sources de revenus des ménages, contribuant par là même au développement socioéconomique des populations concernées. Le projet se centrait en particulier sur les groupes les plus pauvres et les plus vulnérables de la société rurale: les femmes et les enfants, qui sont souvent chargés de la récolte et de la transformation des gommes et des résines.

Un système mécanisé de récolte d’eau (Système Vallerani), grâce auquel des micro-bassins peuvent être creusés pendant le labourage des sols dégradés, a été adopté pour développer les systèmes agro-sylvopastoraux fondés sur l’Acacia et inverser le processus de dégradation des terres dans les six pays pilotes.

Pour la réalisation de l’objectif immédiat, les stratégies suivantes ont été identifiées et mises en œuvre :

  • Des systèmes agro-sylvopastoraux dans les zones arides et semi-arides ont été établis et la production de gomme et de résine a été améliorée grâce à une approche méthodologique rationnelle et une technologie novatrice.
  • Un programme décennal à long terme destiné aux pays producteurs de gomme et de résine a été élaboré.
  • L’échange d’informations, la formation, le transfert de technologie et le contrôle de la qualité des gommes et des résines ont été améliorés grâce au renforcement de l’organisation et de la gestion du Réseau pour les gommes et résines naturelles en Afrique.

Durée : novembre 2003 – juin 2010.

dernière mise à jour:  mardi 25 juin 2013