Réhabilitation des paysages forestiers en Iran

Réhabilitation des paysages forestiers et des terres dégradées, notamment les sols salins et les zones exposées à l’érosion éolienne

Généralités
Plus de 70 pour cent des terres et des forêts en Iran se situent dans les zones hyperarides, arides, semi-arides et subhumides. L’extrême pénurie d’eau et les âpres conditions de vie donnent naissance à un cercle vicieux de pauvreté et d’insécurité alimentaire, qui oblige les populations rurales à surexploiter leurs ressources fragiles afin de satisfaire leurs besoins essentiels. De ce fait, le surpâturage, la récolte anarchique de bois de feu et le changement d’affectation des terres – des forêts aux terrains de parcours – intensifient ultérieurement la dégradation des terres, la pauvreté et l’insécurité alimentaire.

Cette page n'est pas disponible en français.

dernière mise à jour:  jeudi 20 juin 2013