La Ceinture verte de Nouakchott en Mauritanie

Appui à la réhabilitation et à l’extension de la Ceinture verte de Nouakchott (Mauritanie) – GCP/MAU/022/BEL

Généralités

Depuis la fin des années 1960, la Mauritanie a été sévèrement touchée par des vagues périodiques de sécheresse. La lutte contre la désertification a toujours constitué une priorité nationale et l’un des problèmes centraux des différents gouvernements.

La désertification en Mauritanie se manifeste notamment par l’amenuisement des terres arables, des pâturages, des forêts et des ressources en eau.  Vu l’ampleur du phénomène, le gouvernement s’est engagé fermement à combattre ce fléau. L’établissement de la Ceinture verte de Nouakchott (1975) avait initialement des fins agricoles. La ceinture a joué un rôle important dans la protection de la ville et de ses environs et la création d’emplois informels. Au fil du temps, l’augmentation rapide de la population et, partant, l’expansion urbaine ont exercé une pression croissante sur les zones urbaines et périurbaines entourant la capitale. La pression croissante sur les plantations et la surexploitation de ces zones exposées à la désertification ont rapidement aggravé la dégradation des terres

Le projet
En collaboration avec le Gouvernement de Mauritanie et à l’aide du financement de la Région wallonne de Belgique, la FAO a été chargée de la mise en oeuvre d’un projet intitulé «Appui à la réhabilitation et à l’extension de la Ceinture verte de Nouakchott». Le projet était né dans le but de promouvoir la conservation et le développement agro-sylvo-pastoral tout en lutant contre l'ensablement de la zone de la ceinture verte entourant la ville de Nouakchott.

Objectifs
Les principaux objectifs de l’intervention de la FAO consistaient à

  • Assurer la stabilité et le renouvellement de la couverture végétale existante.
  • Envisager de futurs programmes de plantation et de futurs plans de gestion et de conservation des forêts urbaines et périurbaines autour de la ville de Nouakchott.

Activités
Le projet comprenait les principales activités suivantes :

  • Conception et mise en oeuvre des plans pour la réhabilitation et la conservation de la zone ciblée.
  • Elaboration de plans à moyen et long terme pour la mise en valeur des forêts urbaines et périurbaines en tenant compte des différents besoins des habitants de la ville de Nouakchott (petite agriculture, exploitation durable des plantations, loisirs).
  • Formation aux niveaux local et institutionnel et participation des parties prenantes concernées pour leur permettre de planifier et mettre en œuvre efficacement des stratégies cohérentes visant la protection, la conservation et l’extension du programme de boisement futur.
  • Mise à l’essai et application de pratiques de fixation des dunes dans les zones de dunes côtières.

 Durée : Terminé                 

dernière mise à jour:  jeudi 20 juin 2013