Messages clés

 

  • Les terres arides couvrent 6,1 milliards d’hectares, soit 41% de la surface terrestre de la planète. Elles sont caractérisées par une pénurie d’eau et couvrent plus de 100 pays de toutes les regions du monde, constituant la base des moyens de subsistance de plus de 2 milliards de personnes.
  • Les arbres et les forêts des zones arides génèrent une multitude de services environnementaux; ils offrent des habitats pour la biodiversité, protègent contre l’érosion hydrique et éolienne et la désertification, facilitent la pénétration de l’eau dans les sols et contribuent à leurs fertilité.
  • Les arbres et les forêts des zones arides contribuent à accroître la résilience des paysages et des communautés face aux changements climatiques.
  • Les terres arides contiennent 1,11 milliard d’hectares de forêts (18% de la superficie totale des terres arides et 27% de la superficie forestière mondiale), 1,8 milliard de prairies (31% de la superficie totale des terres arides), 0,86 milliard d’hectares de terres cultivées (14% de la superficie totale des terres arides).
  • Les arbres sont présents sur 1,9 milliard d’hectares des zones arides du monde.
  • La dégradation des terres dans les zones arides, communément appelée désertification, commence presque toujours par la destruction et la dégradation de la végétation, y compris des forêts et des prairies.
  • En Afrique, les terres arides (arides, semi-arides et subhumides sèches) représentent 43% de la superficie terrestre du continent et sont habitées par des agriculteurs, des éleveurs et des pasteurs dont les moyens de subsistance dépendent fortement des biens et des services fournis
    par les forêts, les arbres, les zones arbustives, les terres agricoles et les pâturages.
  • La durabilité à long terme des forêts des zones arides est menacée par la croissance démographique, la demande croissante de ressources naturelles, la pauvreté, les conflits sociaux, le manque de débouchés commerciaux et de capacités techniques, le manque de politiques appropriées, de gouvernance et d’investissements ainsi que le manque d'intégration entre les différents secteurs.
  • Les changements climatiques affectent les forêts et les habitants des terres arides, en exacerbant tous les facteurs négatifs liés à l'homme mentionnés ci-dessus.

Vidéos

 

 Plus de vidéos 

Publications

Audio

41 millions d'euros investis par l'Union Europeenne et la FAO pour lutter contre la désertification

L'invité 26/02/2013 : Nora Berrahmouni, experte forestière à la FAO

Projets de terrain

 
dernière mise à jour:  mercredi 5 juin 2019