Afrique anglophone

Formation pour les universités et collèges anglophones africains membres de l'ANAFE (Réseau africain pour l'enseignement de l'agriculture, l'agroforesterie et la gestion des ressources naturelles).
Un atelier de formation de cinq jours en gestion et règlement des conflits liés à la forêt et aux ressources naturelles en Afrique s'est tenu à l'intention de formateurs appartenant pour la plupart à des institutions agricoles d'enseignement supérieur d'Afrique de l'Est et australe. Deux participants d'Afrique de l'Ouest et centrale y ont aussi assisté. Ont reçu une formation 27 chargés de cours venant du Botswana, du Burundi, du Cameroun, d'Éthiopie, du Kenya, du Malawi, du Nigéria, du Rwanda, du Soudan, de Tanzanie, d'Ouganda, de Zambie et du Mozambique.

L'objectif général de l'atelier de formation consistait à renforcer les capacités des formateurs des institutions d'enseignement supérieur en gestion agricole et des ressources naturelles dans le domaine de l'enseignement et de l'apprentissage en matière de gestion et de règlement des conflits. Le processus de formation consistait en cours, analyses d'études de cas et travail de groupe.

____________

Les modules suivants ont été approfondis : comprendre le conflit ; le processus de gestion participative des conflits ; les compétences spécialisées pour la gestion participative des conflits et les principes et techniques d'éducation des adultes.

En ce qui concerne la compréhension du conflit, les aspects clés examinés comprenaient la définition du conflit et le triangle de satisfaction qui comprend les populations, les problèmes et les processus. Parmi les cinq sources principales de conflit figurent les suivantes:

  • différences de valeurs;
  • problèmes de relations;
  • conflits d'intérêts;
  • problèmes structurels;
  • problèmes liés aux données.

La gestion participative des conflits était au centre des programmes de formation. Toutes les étapes clés ont été couvertes dont: l'évaluation de la question; l'identification des parties prenantes; la conception d'une stratégie; la formulation d'un programme; l'établissement des procédures; l'éducation réciproque; la définition du problème; la désignation des besoins d'information; la génération d'options; l'élaboration d'un critère d'évaluation; l'évaluation des options; la conclusion d'accords; la formulation d'un plan écrit; la ratification et la mise en œuvre de l'accord.

L'approche de Harvard pour les négociations consensuelles a également été analysée. Cette approche tend à séparer les personnes du problème, se focalisant sur les intérêts, générant des options et établissant des critères pour la concrétisation de l'accord qui sera approuvé par toutes les parties prenantes.

L'écoute active pendant les négociations est d'une portée extrême ; comprendre les intérêts d'autrui revêt aussi une grande importance pour l'élaboration d'une solution qui satisfasse les besoins de tous. Cependant, les gens doivent entamer des négociations après avoir établi leur «meilleure alternative à un accord négocié» (MAAN), leurs réserves et le domaine d'accord possible. Cela indiquera s'ils entendent accepter de conclure un accord ou s'ils renoncent à négocier. Pour que la gestion participative des conflits réussisse il faut un bon médiateur doté d'intégrité. Tels étaient les aspects examinés pour les compétences spécialisées nécessaires à la gestion participative des conflits.

Les principes et techniques de l'apprentissage des adultes ont mis l'accent sur les techniques participatives et l'apprentissage expérientiel. Les principes de la conduite efficace d'une réunion et les compétences nécessaires pour une bonne présentation ont été examinés aussi.

Les participants ont tiré de nombreuses leçons de l'atelier de formation qui recommandait, vu l'importance de l'Afrique subsaharienne, de faire en sorte que la formation soit l'objet d'un traité exhaustif comme domaine important de l'apprentissage. Ce premier groupe de participants a estimé qu'il pouvait prendre part à l'avenir à la production de matériel pédagogique et jouer aussi le rôle de spécialiste dans de futures activités de formation.

 

dernière mise à jour:  lundi 21 mai 2012