Les forêts et le secteur forestier

Ressources
La République de Nioué est une île de l'océan Pacifique, située à environ 460 km à l'est des Tonga. Sa superficie est d'environ 260 km2. Nioué, qui est un atoll corallien élevé entièrement constitué de deux terrasses de calcaire corallien, se trouve à l'intérieur de la ceinture des vents alizés de sud-est et était jadis recouverte d'une forêt dense. Cette végétation a été profondément altérée par des pratiques d'agriculture itinérante qui ont créé une mosaïque de parcelles cultivées et de terres en jachère à des stades de la succession divers vers la brousse et la forêt secondaire.

Un pourcentage notable de Nioué est recouvert de maquis ou de végétation type brousse et de plusieurs milliers d'hectares de forêt indigène dense. Les forêts ou les terres boisées représentent approximativement 50 pour cent du territoire, mais la partie ayant une valeur commerciale est considérée comme faible, le reste étant constitué de pièces de forêt éparses ou d'une forêt côtière. Nioué a été fortement déboisée au cours des 20 dernières années, principalement au profit de l'agriculture de subsistance. Un petit programme d'établissement de plantations d'acajous (Swietenia macrophylla) et de Toona australis est en cours d'exécution.

Il n'existe pas d'industrie forestière à grande échelle dans ce pays. Nioué produit de petites quantités de bois sciés à la tronçonneuse pour la consommation intérieure.

Contraintes
Comme c'est le cas dans de nombreux petits États insulaires en développement (PEIED), le secteur forestier de Nioué est confronté aux problèmes suivants:

  • superficie des terres et ressources naturelles limitées ;
  • vulnérabilité à des catastrophes naturelles, comme les cyclones et les typhons;
  • richesse en espèces endémiques mais faible occurrence d'espèces individuelles, d'où un risque élevé d'appauvrissement de la diversité biologique;
  • forte densité de population humaine, ordinairement concentrée dans les zones de basses terres, ce qui accroît la pression sur des ressources déjà limitées;
  • contraintes économiques dues à l'échelle relativement petite ;
  • contraintes institutionnelles (notamment taux de migration élevés, en particulier de personnes qualifiées).

Dernière mise à jour: août 2002

dernière mise à jour:  jeudi 14 janvier 2016