Soutien à la mise en valeur des forêts au niveau communautaire

PAYS/RÉGION : Chili
DURÉE : 2003-2005

OBJECTIFS ET DESCRIPTION DU PROJET : Malgré la priorité accordée à la réduction de la pauvreté, notamment la pauvreté rurale, les efforts et les outils du gouvernement visant à la combattre se sont avérés insuffisants, surtout chez les communautés montagnardes les plus déshérités et dont les écosystèmes sont fragiles. Le manque de gestion des ressources naturelles tant par la population locale que par les autorités a encouragé la migration des communautés rurales les plus pauvres.

Pour faire face à ces problèmes, l’Entreprise forestière nationale (CONAF) a lancé en 2000 une initiative visant à former ses cadres et ses techniciens à la planification participative de concert avec les communautés rurales. Le personnel a ensuite été détaché auprès de ces communautés. Afin de créer une base pour la décentralisation des activités forestières, le Gouvernement du Chili a demandé le soutien de la FAO.

Le projet mis au point par la FAO pour soutenir la mise en valeur des forêts au niveau communautaire visait à améliorer la production et la commercialisation des produits forestiers, la conservation des ressources naturelles et l’utilisation de méthodes participatives de planification et d’aménagement du territoire dans des municipalités désignées avec les communautés rurales. Un des éléments de la formation consistait à cibler les fonctionnaires des municipalités et les paysans. Un élément du projet concernant le développement des entreprises communautaires à l’aide de la méthode de l’ADM a également été mis en œuvre.

PARTENAIRES ET PARTIES PRENANTES DU PROJET

  • L’Entreprise forestière nationale (CONAF)
  • Les paysans des communautés rurales les plus pauvres et les fonctionnaires de la municipalité

ACTIVITÉS

  • Organiser et conduire des ateliers de formation à l’approche de l’ADM pour les cadres techniques des municipalités et institutions participantes, et mettre en œuvre des pratiques conjointes avec les communautés, notamment dans le micro-bassin versant d’El Maqui.
  • Assister et superviser le personnel technique des municipalités et les communautés paysannes dans la mise en œuvre de l’approche de l’ADM et identifier des marchés potentiels pour leurs produits.
  • Faciliter la coopération et la synergie avec les entreprises et institutions privées pouvant offrir des services aux entreprises ou devenir un marché potentiel pour les produits de la zone du projet.
  • Préparer un rapport de gestion et contribuer à la préparation et la publication d’un manuel sur l’approche de l’ADM à l’intention des communautés et du personnel technique des municipalités et des institutions.

RÉALISATIONS ET RÉSULTATS :

Dans le micro-bassin versant d’El Maqui, les résultats comprenaient, d’une part, l’application de l’approche de l’ADM pour la création d’un sentier touristique dans le cadre des services d’écotourisme et, d’autre part, la formulation d’un plan de travail écotouristique.

Le projet d’écotourisme avait plusieurs objectifs : réaliser la Phase 1 de l’approche de l’ADM, débattre du projet et le formuler avec les familles vivant dans l’El Maqui ; fournir des instructions sur la construction du sentier touristique et des informations sur la manière de demander un appui financier, une formation, etc. ; promouvoir l’établissement de liens entre les institutions, afin de lancer le projet, et aider à identifier d’autres organismes pouvant fournir un surcroît de soutien.

LIENS ET DOCUMENTS CONNEXES :

dernière mise à jour:  mardi 29 juillet 2014