Étude thématique de FRA 2005 sur le bambou

Le bambou fait partie intégrante des forêts tropicales et subtropicales, et les ressources en bambou revêtent une importance croissante pour la réduction de la pauvreté et le développement durable des ruraux pauvres.

L’étude thématique de FRA 2005 sur le bambou est le résultat des efforts conjugués de la FAO et du Réseau international sur le Bambou et le Rotin (INBAR).

L’inclusion du bambou parmi les sept études thématiques réalisées dans le cadre de FRA 2005 vise à sensibiliser le public à la valeur, à la dynamique et à l’importance du secteur du bambou – attirant ainsi les investissements et formulant et remaniant les politiques forestières.

Suivant la méthodologie générale d’établissement des rapports nationaux de FRA 2005, ceux rédigés expressément sur le bambou contiennent des informations sur l’étendue et les caractéristiques des ressources en bambou, leur régime de propriété, le matériel sur pied et le volume et la valeur des extractions. Les informations fournies par 22 pays ont été analysées, révisées et, au besoin, complétées par des données supplémentaires provenant de la recherche documentaire et de consultations d’experts. Deux ateliers ont été organisés pour mettre au point l’étude et analyser les résultats préliminaires. Des informations supplémentaires ont été tirées des « Production to consumption studies », études déjà réalisées par l’INBAR dans différents pays. Avec l’intégration des informations existantes à l’aide d’une procédure systématique de collecte de données, l’étude thématique représente une enquête ciblée sur l’étendue des ressources en bambou à l’échelle mondiale.

Le bambou est souvent associé à d’autres espèces ou cultivé hors des forêts, le long des limites des villages et des exploitations, ce qui présente des difficultés aux fins de l’étude. C’est pourquoi, la « bambouseraie » peut avoir différentes définitions. En outre, la plus grande partie de la récolte et du commerce a lieu localement entre les villages et sans rapports officiels. La combinaison de ces facteurs explique pourquoi les statistiques actuelles des ressources en bambou sont erratiques, fragmentées et nécessitent une amélioration. Néanmoins, de nombreux pays ont pris des mesures pour renforcer la disponibilité de données quantitatives, en reconnaissance du rôle que peut jouer le bambou dans la réduction de la pauvreté, la conservation des forêts et le développement économique et écologique. La principale valeur de cette étude consiste dans la mise au point d’une méthodologie systématique d’enregistrement des caractéristiques des bambouseraies et des données sectorielles.

Pour télécharger le document en format PDF, cliquer sur le lien ci-dessous:

World Bamboo Resources

Non-Wood Forest Products 18

dernière mise à jour:  vendredi 18 janvier 2008