FRA 1990

Le FRA 1990 comprenait tous les pays en développement et les pays industrialisés et se distinguait à cause de deux innovations:

  • Le développement et utilisation d'un «modèle de déforestation» informatisé qui était appliqué aux données du pays en développement afin de projeter des statistiques sur la superficie forestière à un année de référence commun.
  • Une enquête de télédétection indépendante dans tous les pays tropicaux pour établir le changement de la forêt en utilisant des données de télédétection de haute résolution.
Le «modèle de déforestation» a été introduit afin d’éliminer les distorsions produites par l’opinion des experts dans l’évaluation de la perte du couvert forestier et il était orienté, en partie, par des paramètres démographiques. Cependant, l’utilisation du model a donné des résultats d’erreur aléatoire relativement significatifs dans les estimations par pays.

Afin de fournir un ensemble de données statistiques de qualité sur les ressources forestières et de compléter l’évaluation supportée par l’information du pays, FRA 1990 a réalisé une enquête de télédétection. L’enquête s’appuyait sur un échantillonnage statistique (10 pour cent) des forêts tropicales du monde, par le biais de 117 échantillons localisés dans toute la zone tropicale. Chaque échantillon était composé par trois images de satellite Lansat comprenant des données multiples que fournissaient la matière première pour la production de statistiques sur les changements de la forêt et des autres couverts des terres entre 1980 et 1990 et jusqu’à 2000. L’enquête a produit des estimations sur l’état et les changements aux niveaux régional, écologique et de tous les pays tropicaux, mais non pas au niveau national.

De façon similaire au FRA 1980, FRA 1990 a utilisé des définitions différentes des forêts pour les pays en développement et pour les pays industrialisés. Cet aspect, lié à l’absence d’information sur le changement du couvert forestier confère une utilité limitée au résumé mondial. L’évaluation des changements du FRA 1990 était limitée au changement dans la superficie de la forêt et des autres terres boisées ensemble. L’évaluation comprenait les paramètres du volume, biomasse, prélèvement annuels (dans les tropiques) et plantations. Des résumés ont été préparés aussi au sujet de la conservation, l’aménagement des forêts et la diversité biologique. Le résumé par pays qui était un élément saillant au cours du FRA 1980 a été abandonné.

Résultats principaux

  • Superficie forestière totale (mondiale) 1990: 3.4 milliard d'hectares.
  • Changement net de la forêt (pays en développement tropicaux) 1980-1990: -13.6 milliard d'hectares par an.
  • Changement net de la forêt (mondial) 1980-1990: -9.9 milliard d'hectares par an (terres forestières et d'autres terres boisées ensemble).

Bibliographie

FAO 1993. Forest Resources Assessment 1990 - Tropical countries. FAO Forestry Paper No. 112. Rome.

FAO 1994. Forest Resources Assessment 1990 Non-tropical developing countries Mediterranean region. FO:MISC/94/3. Rome

FAO 1995a. Forest resources assessment 1990 - global synthesis. FAO Forestry Paper No. 124. Rome.

FAO 1995b. Forest Resources Assessment 1990 - Tropical forest plantation resources. FAO Forestry Paper No. 128. Rome.

FAO 1995c. Forest Resources Assessment 1990 - Non tropical developing countries. Technical report FO: GCP/INT/474/FRA FO:GCP/INT/475/NET. Rome.

FAO 1996. Forest Resources Assessment 1990 - Survey of tropical forest cover and study of change processess. FAO Forestry Paper No. 130. Rome.
dernière mise à jour:  lundi 23 juin 2014