La récolte et l'extraction du bois influencent profondément les écosystèmes forestiers. Dans l'impact sont compris les effets directs et indirects sur les espèces végétales et animales individuelles, ainsi que les grands changements apportés dans la structure et la fonction de l'écosystème . L'impact de l'exploitation forestière est le résultat de la coupe et du débusquage. Les signes et les preuves matérielles de l'exploitation sont visibles sur les pistes et des deux côtés de ces dernières. Les dommages causés au sol par les activités d'exploitation, lesquelles peuvent nuire à la qualité de l'eau dans les criques et les rivières du parterre de coupe, se produisent normalement à proximité des pistes de débusquage ou des chemins forestiers. Ces dommages sont, dans une très large mesure, le fait du manque de planification et de contrôle des opérations forestières.

La planification fait partie intégrante de l'exploitation à impact limité et, dès lors, des opérations d'exploitation forestières respectueuses de l'environnement. Pour déterminer la mesure dans laquelle une opération forestière a suivi le plan d'exploitation et réalisé les objectifs prévus, tout en restant conforme aux normes des pratiques établies, il faudra conduire une évaluation après récolte.



QU'ENTEND-ON PAR ÉVALUATIONS DE L'EXPLOITATION ?

Les évaluations de l'exploitation fournissent des informations en retour sur la qualité des opérations et pourraient être entreprises régulièrement soit pour chaque opération soit pour un certain nombre d'entre elles choisies au hasard. Ces évaluations devront être réalisées par des experts en présence du personnel de gestion et de surveillance responsable de l'opération d'exploitation.

Alors que les évaluations en cours d'opération permettent d'observer les travailleurs et l'équipement pendant l'accomplissement de leurs tâches et consent la prise, s'il y a lieu, de mesures correctives immédiates, les évaluations après récolte s'attachent à mesurer les impacts et le degré de conformité des pratiques avec les normes établies. Ces évaluations devraient en théorie donner lieu à un rapport écrit qui est envoyé à l'entreprise ou organisation de gestion forestière, aux autorités gouvernementales compétentes et aux équipes de bûcherons.



DIRECTIVES RELATIVES AUX ÉVALUATIONS APRÈS RÉCOLTE

Le programme de la FAO sur les évaluations après récolte vise à partager des informations et expériences qui permettront aux pays de planifier, appliquer et contrôler correctement des pratiques d'exploitation améliorées, accroissant par là même la valeur des produits récoltés et des services, tout en réduisant les déchets et l'impact environnemental sur les peuplements forestiers.

Au cours des trois prochaines années, la FAO élaborera des directives servant à guider ces évaluations après récolte. Elles seront testées à l'aide d'études de cas par pays dont les résultats seront publiés dans les études de cas.

dernière mise à jour:  mercredi 23 avril 2008