Réduction de l'impact du VIH/SIDA: Renforcement de la productivité agricole à court terme

Les boisements naturels comme filets de sécurité. Les produits forestiers non ligneux, comme ces champignons, peuvent etre une source de revenus et de nutrition pour les ménages touchés par le VIH/SIDA. (Photo: S. Kolberg)

Le VIH/SIDA change profondément la structure des ménages, en ne laissant que des vieux et des orphelins, et réduit les disponibilités de main d¿¿uvre, les superficies cultivées et les capitaux à investir dans l¿agriculture. Ces changements peuvent être désastreux pour la production à court terme et la productivité à plus long terme du secteur agricole. La modification de la structure des ménages entraîne une multiplication du poids des tâches ménagères, des soins des enfants et des malades. En outre, comme les femmes ont plus difficilement accès aux ressources et à leur contrôle, notamment aux institutions communautaires structurées, au crédit et à la terre, les ménages dirigés par des veuves sont plus marginalisés que les autres ménages touchés. Les ménages marginalisés n¿ont pas un accès assuré à la terre ou sont privés de la main d¿¿uvre nécessaire pour cultiver et entretenir comme il convient leurs terres, à la fois à cause de la maladie et des décès qu¿elle occasionne. Les coutumes villageoises ayant trait aux funérailles et à l¿héritage peuvent aussi empêcher la main d¿¿uvre disponible d¿effectuer les travaux agricoles dans le respect du calendrier saisonnier. Les ménages utilisent de plus en plus les terres boisées naturelles et coutumières pour se nourrir (baies, noix et viande de brousse), obtenir un revenu, faire paître les animaux et s¿approvisionner en matériaux de construction. Dans beaucoup de villages, il n¿y a pas de médicaments de base et les ménages n¿ont que les plantes médicinales, les arbustes et les arbres provenant de leurs fermes et des terres boisées et des forêts environnantes pour se soigner. Beaucoup de ménages ne peuvent compter que sur les plantes et les arbres sauvages pour soulager les infections opportunistes dues au VIH/SIDA.

dernière mise à jour:  vendredi 21 mai 2004