Réduction de l'impact du VIH/SIDA: Études prospectives

Dans une « étude prospective », la FAO et ses États Membres identifient une gamme de choix et de lignes d¿action propres à aider les pays à atteindre leurs objectifs relatifs aux forêts et au secteur forestier. Les contributions économiques, sociales et environnementales et l¿utilisation des forêts sont examinées. L¿accent est mis sur la construction de modèles du futur de nos forêts, basés sur les politiques et les investissements du temps présent. Une étude prospective tente d¿analyser des informations et des données statistiques pour décrire ou ébaucher un futur possible. Le but est de tenter de dresser un tableau cohérent des perspectives futures en fonction des choix faits aujourd¿hui.

L'Association nationale ougandaise d'aide aux sidéens (TASO) dont la devise est "Vivre au mieux avec le SIDA", honore la mémoire des amis défunts en brodant leurs noms sur des drapeaux (Photo: FAO/17382/K.Dunn)

L'Étude prospective du secteur forestier en Afrique (FOSA) analyse de façon approfondie la situation, les tendances et les facteurs du changement qui modèlent la foresterie africaine, et évalue les changements qui pourraient se produire dans le secteur jusqu'en 2020. Elle examine les tendances actuelles et les options dont dispose le secteur pour renforcer sa contribution au développement durable. Comme l'atteste cette publication, l'impact du VIH/SIDA sur la structure et la composition de la population est l'un des nombreux facteurs qui influencent le secteur forestier en Afrique.

Pour plus de détails:

Etudes prospectives forestières - page d'accueil

Etude prospective du secteur forestier en Afrique - Rapport régional

dernière mise à jour:  vendredi 23 avril 2004