La Gestion intégrée des zones côtières (GIZC) et la foresterie

Environ 25 pour cent de la population de la planète vit dans des zones côtières où se sont implantées la majorité des plus grosses agglomérations urbaines. La population urbaine de ces zones devrait presque doubler dans les 20 à 30 prochaines années. Si les gouvernements et les utilisateurs des ressources côtières ne prennent pas les mesures qui s¿imposent, la pression démographique et les niveaux d¿activité économique qui en découlent aggraveront encore la surexploitation des ressources et la dégradation de nombreux habitats de ces zones. Dans beaucoup de pays en développement, cette tendance est encore exacerbée par la pauvreté extrême et le chômage généralisés. Les utilisations concurrentes et parfois antinomiques des ressources ou le déplacement des utilisateurs traditionnels des ressources côtières, dû à l¿apparition de nouvelles activités économiques, engendrent parfois des conflits.

La Gestion intégrée des zones côtières (GIZC) est une approche qui permet de concilier les demandes concurrentes des différents utilisateurs qui briguent les mêmes ressources. Elle aide aussi à gérer ces ressources de façon à optimiser les avantages qu'elles procurent de manière durable et compatible avec les objectifs du pays.

dernière mise à jour:  jeudi 3 novembre 2005