La FAO au travail

La FAO relève les défis de la mise en valeur durable des montagnes dans le monde de multiples façons. Le PAIA sur la gestion durable des montagnes (PAIA-MTNS) - un groupe informel de membres de la FAO provenant de divers départements techniques - s'efforce de promouvoir, d'améliorer et de renforcer l'action de la FAO en la matière dans une optique coordonnée et interdisciplinaire.

A noter: le PAIA-MTNS contribue également aux efforts de la FAO pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), en particulier ceux portant sur la réduction de la pauvreté et de la faim et sur la réalisation d'un environnement durable. Il s'inscrit également dans le droit fil du rôle que la FAO a joué en tant que Maître d'oeuvre du Chapitre 13 d'Action 21 de la CNUED, le programme de mise en valeur durable des montagnes né du Sommet de la Terre de 1992 de Rio de Janeiro.

Travaux normatifs

Les travaux normatifs de la FAO liés à la mise en valeur durable des montagnes sont nombreux et leur champ d'action est vaste. Ils portent notamment sur les points suivants :

  • Documenter les meilleures pratiques de mise en valeur durable des montagnes.
  • Étudier l'insécurité alimentaire et la malnutrition dans les zones de montagne et réaliser des études de vulnérabilité.
  • Renforcer les moyens d'existence des populations de montagne avec des politiques améliorées d'agriculture et de développement rural durables.
  • Nouer des alliances entre les partenaires s'occupant d'améliorer les vies des habitants de la montagne et de protéger leurs environnements dans le monde.
  • Concevoir des directives techniques, des méthodologies ou des outils d'aménagement et de conservation des bassins versants.
  • Tracer l'évolution de la législation sur la montagne et aider les pays à améliorer les politiques et lois sur la montagne.
  • Assurer la gestion durable et l'utilisation des produits forestiers non ligneux.
  • Améliorer les politiques et stratégies forestières sur la réduction de la pauvreté et de la sécurité alimentaire.
  • Renforcer les réseaux de communication, d'information et de recherche.
  • Promouvoir les pêches de capture intérieures et l'aquaculture dans les zones de montagne.
  • Encourager l'agriculture de conservation et les pratiques de conservation des sols dans les zones de montagne.
  • Élaborer une base de données mondiale sur la surveillance des écosystèmes dans les régions de montagne.
  • Promouvoir les technologies pour l'agriculture de montagne.
  • Intégrer les questions de genre et de population dans les politiques, les lois, les programmes et projets d'agriculture, d'environnement et de développement rural.
  • Renforcer les capacités des institutions locales en matière de planification préalable et de prévention des catastrophes dans les zones à haut risque.
  • Encourager la protection et la promotion de produits de montagne de qualité afin d'améliorer les moyens d'existence en montagne

   
dernière mise à jour:  mercredi 27 novembre 2013