Partenariats mondiaux

La FAO met son vaste éventail de compétences techniques et son expérience au service du Partenariat de la montagne – une plate-forme d'actions et de programmes conjoints où les membres œuvrent ensemble en vue de promouvoir, de faciliter et de mettre en place des initiatives au niveau national, régional et international et de sensibiliser le public aux défis auxquels les peuples et les environnements de montagne sont confrontés. La FAO est l’un des membres fondateurs du Partenariat de la montagne (PM) et héberge son secrétariat.

Le Partenariat de la montagne a été lancé lors du Sommet mondial sur le développement durable (SMDD, Johannesburg, 2002). Aujourd’hui, le PM compte parmi ses membres 52 gouvernements, 13 organisations intergouvernementales et 163 grands groupes (société civile, ONG et secteur privé). Leur but est de relever les défis auxquels les régions de montagne sont confrontées, en diffusant et en partageant la grande variété de ressources, de savoirs, de connaissances et de compétences techniques de ses membres, en vue de stimuler des initiatives concrètes à tous les niveaux pour améliorer la qualité de vie et les environnements dans les régions de montagne. À travers le Partenariat de la montagne, les membres peuvent entrer en contact les uns avec les autres et accéder à des ressources et des possibilités de financement.

L’action du Partenariat de la montagne s’articule autour de quatre piliers principaux: le plaidoyer, la facilitation d’initiatives, le développement des capacités et la communication. Le rôle du Partenariat de la montagne est de plaider en faveur d'une attention mondiale et d’engagements concrets de la part de la communauté internationale pour parvenir à un développement durable de la montagne. Son rôle est aussi de faciliter les contacts entre les pays et les institutions et de créer des conditions propices à la mise en place de partenariats, de coopérations techniques et à la mobilisation des ressources à tous les niveaux. Le Partenariat de la montagne appuie également des initiatives de renforcement des capacités de ses membres afin qu’ils puissent développer et gérer des activités de collaboration axées sur le développement durable des montagnes. Enfin, les activités de communication du PM visent à élaborer, collecter et partager des informations pertinentes pour sensibiliser l’opinion publique aux enjeux des montagnes.

Les grands principes du Partenariat de la montagne sont: «la participation de tous les membres, la responsabilité, la réactivité, le consensus, la transparence et la flexibilité». L’un des principaux objectifs du secrétariat du PM est de créer et mettre en place un environnement favorable permettant aux principaux acteurs d’œuvrer vers des objectifs communs. Les membres du PM participent à de nombreuses actions conjointes pertinentes pour les montagnes. Le dernier événement majeur s’est déroulé à Erzurum, en Turquie du 17 au 20 septembre 2013. Plus d'une centaine de membres du PM se sont réunis dans le cadre de sa quatrième réunion internationale. Les représentants des gouvernements, des organisations intergouvernementales, des organisations de grands groupes et des institutions académiques, ont approuvé la stratégie du PM pour les quatre prochaines années ainsi que le document de gouvernance (2014-2017). Ils ont également posé les bases d'un plan de travail de deux ans et ont choisi les 16 membres qui composent le comité directeur.

dernière mise à jour:  vendredi 30 mai 2014