Questions de genre

La FAO s'efforce de réduire la pauvreté et l'insécurité alimentaire par la promotion de l'équité sociale et de l'égalité entre les sexes. Les différences de droits, ressources et responsabilités des divers membres de la famille doivent être bien compris et abordés dans le cadre d'efforts visant le développement durable et la sécurité alimentaire pour tous. Les femmes et les hommes de groupes d'âge différents jouent des rôles importants et souvent complémentaires dans la production agricole, la gestion des ressources et les moyens d'existence de leurs familles- que ce soit en milieu urbain, rural et dans les zones de montagne.

Certaines des contraintes et des opportunités que rencontrent les femmes et les hommes dans les régions de montagne sont semblables à celles des populations d'autres régions, mais les montagnards doivent affronter de nombreux problèmes additionnels. L'altitude, le manque d'infrastructures, l'exode vers les plaines et l'isolement relatif ont des impacts profonds sur les moyens d'existence de nombreuses communautés de montagne. L'accès aux sources d'énergie, aux moyens de transport, aux services de communication et d'instruction peut par conséquent revêtir une autre dimension pour les femmes et les hommes vivant dans les zones de montagne.

Une grande partie des travaux de la FAO destinés à encourager l'équité sociale et l'égalité entre les sexes a des incidences directes pour les communautés de montagne, par exemple:

La FAO a conduit de nombreuses études pour documenter les impacts liés au sexe de questions aussi diverses que la terre et les droits de propriété, le commerce, le VIH/SIDA, et la disponibilité de techniques sexospécifiques - sur la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire. La plupart de ces études concluent que l'accès aux ressources et aux services est primordial pour donner aux femmes et aux hommes des perspectives d'amélioration de leurs moyens d'existence.

Le Programme d'analyse socio-économique selon le genre (ASEG) de la FAO dispense des services de formation sur les concepts, méthodes et outils servant à conduire une analyse socio-économique selon les sexes, et les adapte au contexte spécifique et aux besoins des usagers. ASEG aide à renforcer l'intégration des problématiques hommes-femmes et des moyens d'analyse socio-économique au niveau régional, national et local, et a organisé des ateliers ASEG dans 73 pays, dont beaucoup dans des régions de montagne.

La FAO encourage les pays à recueillir et à utiliser les données et statistiques ventilées par sexe pour mettre en relief les conditions de vie des femmes et des hommes et répondre au besoin d'une information rigoureuse et combler les lacunes de données sur les sexes. Les matériels de formation mis au point par le programme de la FAO sur les données ventilées par sexe (GDD) ont été traduites en russe et serviront dans le Caucase et en Asie Centrale. Ils seront également adaptés aux pays andins. Les ateliers GDD ont vu la participation de nombreux pays ayant de vastes zones et communautés de montagne, notamment : Kirghizstan, Kazakhstan, Tadjikistan, Albanie, Arménie, Roumanie, Géorgie, Colombie, Equateur et Pérou.La FAO a en outre entrepris des travaux importants pour documenter et mieux comprendre les questions de genre dans le domaine de la gestion des ressources naturelles, par ex. par des études de cas comme les savoirs traditionnels des femmes en Bolivie en matière d'élevage (FAO, non publié, 1995). Les liens entre les systèmes de connaissances locaux, les rôles de chaque sexe et la conservation et la gestion de l'agrobiodiversité ont été étudiés dans de nombreux contextes, par exemple en Tanzanie, au Mozambique et au Swaziland (FAO, 2005), en Inde (2002) et dans les Andes (FAO, 1998). Cette dernière étude documente la contribution des femmes andines à la gestion des semences et à la conservation des ressources génétiques.

La FAO encourage également l'égalité entre les sexes et le partage des connaissances par des outils d'information et de communication qui peuvent atténuer le sentiment d'isolement parmi les communautés montagnardes, et parmi les femmes en particulier. Les informations socio-économiques sur le genre sont fondamentales pour informer et orienter les politiques, programmes et projets pouvant fournir des réponses aux enjeux auxquels sont confrontées les communautés de montagne et les hommes et les femmes des régions montagneuses en matière de moyens d'existence.

dernière mise à jour:  vendredi 23 mai 2014