Historique

La Commission internationale du peuplier (CIP), un organe statutaire technique de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), est au service de ses membres à travers leurs Commissions nationales du peuplier, Groupes de travail et à travers les sessions de la CIP qui ont lieu tous les quatre ans pour permettre à la communauté des peupliers et des saules d’échanger et de partager les progrès accomplis et les avancements en ce qui concerne la recherche, la sylviculture, la gestion, les industries et les marchés forestiers. Ces sessions rassemblent les fonctionnaires gouvernementaux, les chercheurs, les producteurs, les industriels, les commerçants et les utilisateurs désirant appliquer la connaissance scientifique et la technologie aux politiques, plans et pratiques de développement, et améliorer les conditions écologiques et les moyens d’existence des populations. 

Les peupliers et les saules sont deux des principales espèces à croissance rapide et ayant une brève durée du cycle de rotation cultivées dans le monde et jouent un rôle important dans la réhabilitation des terres dégradées (agriculture et forêts), le combat contre la désertification, la fourniture de matières premières destinées aux industries, les bénéfices pour les loisirs et la détente, en particulier dans les zones urbaines. Les peupliers et les saules fournissent du bois et des fibres pour un vaste éventail de produits forestiers (bois de construction, panneaux de particules, pulpe, papier et autres produits) et sont de plus en plus une source de biocarburant.

La CIP a été formellement établie en 1947. La session de 2012 qui se tiendra à Dehradun (Inde) marque donc le 65ème anniversaire de la Commission. L’Inde compte environ 240 000 ha de peupliers, principalement plantés en mélange avec des cultures agricoles.  La plupart des plantations sont privées et ont contribué de manière importante à améliorer le bien-être des populations dans les zones rurales.

dernière mise à jour:  jeudi 26 juillet 2012