Logo de Forêts 2011

Les forêts soutiennent la vie

Le tronc de l’arbre soutient le reste du logo – soulignant que les arbres sont l’élément distinctif de l’écosystème forestier et la base de nombreuses autres fonctions pivots que les forêts remplissent. De fait, les forêts et leurs services représentent la base des moyens d’existence de plus d’un milliard et demi de personnes au monde. Dans de nombreuses régions, les forêts sont l’une des clés du développement durable.

Le tronc représente aussi le bois, la matière première la plus respectueuse de l’environnement, qui est si importante pour une économie plus verte et plus durable. Le bois est également une importante source d’énergie. Dans de nombreux pays en développement, c’est le combustible principal pour la cuisine et le chauffage et, dans les pays industrialisés, il est utilisé de plus en plus souvent comme source d’énergie propre et renouvelable. Environ 60 pour cent du bois extrait des forêts et des arbres hors forêt servent à la production d’énergie.

Habitat

L’immense biodiversité des forêts est un habitat naturel – pour les oiseaux migrateurs, par exemple – qui doit être sauvegardé. Jusqu’à ces quelques dernières décennies, la stratégie principale de conservation  de la biodiversité forestière consistait en une protection stricte: interdire aux gens l’accès aux forêts. Il y aura toujours des cas où une protection stricte est nécessaire, mais permettre aux populations locales d’exploiter les forêts peut aussi les encourager à en conserver les ressources.

Diversité des forêts mondiales

Les forêts du monde se caractérisent par la richesse de leur diversité. Elles vont des forêts boréales de résineux aux forêts tempérées mixtes. aux forêts tropicales ombrophiles et aux forêts sèches de savane. Couvrant quelque 1,4 milliard d’hectares, les forêts boréales de résineux de l’hémisphère nord et des zones de haute montagne forment le complexe forestier le plus vaste. Elles consistent souvent en de très rares espèces arborescentes (sapins, pins, épicéas et mélèzes, par exemple) mais renferment une multitude d’espèces animales et végétales.

La forêt amazonienne est l’étendue de forêt tropicale ombrophile la plus vaste et la plus riche en espèces au monde, comprenant plus de la moitié des forêts ombrophiles restantes de la planète. Le deuxième bloc le plus étendu de forêt ombrophile se situe dans le bassin du Congo. 

Faune sauvage

Les forêts sont d’importants habitats pour la faune sauvage. Les animaux forestiers sauvages fournissent à la fois des produits (miel, viande de brousse, insectes comestibles, médicaments traditionnels) et des services écosystémiques (pollinisation, dissémination des graines). Toutes sortes d’espèces, qu’elles soient de grande ou de petite taille, terrestres, aquatiques ou aviaires, sont récoltées à des fins alimentaires. Parmi les produits de valeur élevée tirés de la faune sauvage figurent l’ivoire, les cornes de rhinocéros et les os de tigre. De nombreux types d’animaux forestiers sauvages sont capturés et vendus comme animaux domestiques. La faune sauvage de la forêt est aussi la base d’activités commerciales et/ou récréatives, comme la chasse, la photographie et l’observation des oiseaux.

La menace la plus grave qui pèse sur la faune sauvage, notamment dans les pays en développement, consiste dans la chasse et le braconnage anarchiques, incontrôlés et souvent illégaux à des fins commerciales. Les conflits entre les humains et la faune sauvage (éléphants qui ravagent les cultures, lions qui tuent le bétail, babouins qui volent les aliments, oiseaux qui endommagent les récoltes, crocodiles qui attaquent les villageois allant puiser l’eau au fleuve) sont aussi un motif de préoccupation et d’attention croissantes, surtout en Afrique où ils ont de sérieuses répercussions sur la sécurité alimentaire.

Santé humaine

Les forêts contribuent à la santé humaine de multiples façons. De nombreuses parties des plantes forestières (feuilles, écorce, graines et racines) ont des propriétés médicinales. Ces ingrédients actifs au plan médicinal tirés de la forêt, non seulement améliorent la santé des populations vivant dans la forêt, mais les connaissances traditionnelles concernant leur usage sont souvent la base des produits pharmaceutiques modernes utilisés dans le monde entier. Les forêts sont aussi la source d’aliments naturels et nourrissants. Les promenades et les exercices accomplis dans la forêt améliorent la santé mentale et physique, notamment chez les gens qui vivent dans les villes et n’ont que de rares contacts quotidiens avec la nature. Les études ont montré que les activités menées dans le cadre de la forêt peuvent améliorer l’humeur – dépression, colère, tension, confusion et fatigue. Ces effets seraient dus non seulement à l’exercice physique et à l’absorption d’air frais, mais aussi aux huiles aromatiques dégagées dans l’air par les arbres forestiers (les résineux, en particulier).

Biodiversité

Au plan de la biodiversité, les forêts sont les écosystèmes terrestres les plus riches, renfermant  plus de 90 pour cent des espèces terrestres mondiales. Les forêts tropicales contiennent, à elles seules, quelque 50 pour cent de tous les vertébrés connus, 60 pour cent des espèces végétales et la grande majorité des espèces d’insectes. L’immense biodiversité des forêts est un trésor pour l’humanité et toutes les formes de vie; elle est la base de nombreux produits et services environnementaux fournis par la forêt et revêt, dès lors, une grande importance économique.

Bien que les divers écosystèmes aient des niveaux différents de diversité, cette divergence est due souvent à des causes naturelles; des changements dans la biodiversité apparaissent au fil du temps dans toutes les communautés et les écosystèmes. Une planification rationnelle peut faire en sorte que les utilisations de la biodiversité forestière soient compatibles avec la conservation.

Soutiens de la sécurité alimentaire

Les forêts soutiennent la sécurité alimentaire de multiples façons. Des millions de personnes dépendent des aliments forestiers – fruits, graines et noix, feuilles, racines et tubercules, champignons, miel, gibier sauvage, insectes et poissons – pour leur subsistance et leur revenu. En outre, les forêts fournissent du fourrage et du brout pour le bétail et des combustibles pour la cuisson et la transformation des aliments. Les ressources forestières soutiennent les moyens d’existence et contribuent à réduire la vulnérabilité des ménages pauvres; elles servent de dispositif de sécurité en période de disette, lorsque les approvisionnements alimentaires sont le plus vulnérables. Les arbres dans les exploitations et les paysages agricoles aident à stabiliser, soutenir et restaurer la production agricole; ils promeuvent la sécurité alimentaire indirectement en régularisant les disponibilités en eau et le climat, et en protégeant les cultures contre le vent et les orages.

Climat

Les forêts revêtent une énorme importance pour le climat tant au niveau local que mondial. Elles procurent ombre et fraîcheur aux zones chaudes, et atténuent les extrêmes climatiques. Elles libèrent l’air des impuretés et de la poussière et remplissent une fonction fondamentale dans le cycle hydrologique. Enfin, les forêts contribuent à mitiger le changement climatique mondial grâce à leur rôle important de puits de carbone. Les écosystèmes forestiers (y compris la biomasse, le bois mort et le sol) contiennent au moins autant de carbone que l’atmosphère terrestre. Nous pouvons aider à atténuer le changement climatique en réduisant les émissions résultant de la déforestation et de la dégradation des forêts, et en conservant et renforçant les stocks de carbone forestier, grâce à la gestion durable des forêts existantes et au boisement et à la restauration des forêts.

Le changement climatique se répercutera aussi les forêts. L’altération de la température et des précipitations peut influencer la résilience des forêts, la productivité et les aires de répartition des espèces. Des arbres stressés sont plus vulnérables aux attaques des insectes ravageurs et aux maladies. Il importe de gérer les forêts et les terres boisées de façon qu’elles puissent s’adapter, et aider les populations à s’adapter, aux changements du climat. Lorsque l’on plante des forêts il faudra choisir les espèces avec soin, notamment si la production de bois est l’objectif majeur. Une bonne gestion des forêts et des arbres peut aussi aider les populations vulnérables à faire face aux conséquences du changement climatique.

[-]

Produits ligneux

Le bois produit de façon durable est une matière première disponible en permanence et renouvelable, qui se prête à une large gamme d’utilisations et assure d’excellents avantages écologiques et économiques. Il sert non seulement à construire des habitations humaines, mais aussi à fabriquer de nombreux articles servant à la vie quotidienne comme les meubles, les revêtements de sol, les panneaux de lambrissage, la construction de bateaux, ainsi que le papier et les produits qui en sont dérivés. L’emploi de bois produit durablement favorise l’environnement tout en étant neutre en carbone, car le bois et les produits à base de bois sont efficaces et constituent des puits de carbone souvent à long terme; le carbone stocké dans le bois y demeure pendant toute la vie du produit. C’est ainsi qu’en utilisant du bois on peut limiter l’effet de serre et le changement climatique causés par l’homme.

Parmi les autres produits forestiers utilisés pour créer et meubler l’habitat humain figurent le bambou, le rotin et l’osier. Les feuilles servent aussi à la fabrication de toitures et d’objets d’artisanat.   

Eau

Les bassins versants boisés sont les réservoirs du monde. Les forêts jouent un rôle essentiel en stabilisant l’approvisionnement en eau et en assurant sa pureté. Elles protègent le sol contre l’érosion et règlent le drainage. Elles filtrent les sédiments et les polluants, influençant les débits et la qualité de l’eau. Elles jouent un rôle central dans les cycles hydrologiques locaux, en absorbant l’eau, en la stockant et en régularisant son évaporation. En outre, dans de nombreuses zones forestières, les fleuves sont des voies de transport et d’accès vitales (et parfois les seules) pour les populations et les produits locaux.

Les humains au centre

Nous, les humains, pouvons nous considérer comme étant au centre de la création, mais nous sommes aussi une partie indissociable de la nature. Les différentes icônes qui entourent le symbole de l’homme reflètent le lien étroit entre les humains et les forêts, et les nombreuses personnes qui utilisent les forêts et en bénéficient. Il est vrai que nous exploitons les forêts mais nous avons aussi le devoir de les conserver. Et pour de nombreuses civilisations, les arbres et les forêts sont essentiels à la vie culturelle et spirituelle, qui fait de nous autres humains des êtres uniques.

Le logo de l’Année internationale des forêts 2011 a pour objet de transmettre le thème «Des forêts pour les populations» afin de célébrer le rôle central que jouent les populations dans la gestion durable et la conservation des forêts du monde. Dans ses éléments et dans son ensemble, le logo illustre comment les multiples fonctions des forêts interviennent dans presque tous les domaines de notre vie.

Les forêts nous entourent, nous aident, nous alimentent, nous protègent, nous fournissent des enseignements et des divertissements – même si nous les considérons comme des biens acquis naturellement et auxquels nous ne pensons jamais. Le logo transmet le message selon lequel dans toutes les régions, les zones climatiques et les cultures, et dans les pays développés comme dans ceux en développement, les forêts sont inextricablement liées à l’homme, à l’environnement et à la qualité de la vie. Elles sont essentielles à la survie et au bien-être des 7 milliards d’habitants de la planète où qu’ils se trouvent.  

L’arbre, comme forme centrale, représente les forêts de cette terre dans toute leur variété et leur diversité: depuis les forêts boréales de résineux jusqu’aux forêts décidues des zones tempérées, et depuis les forêts sèches de la savane des zones subtropicales jusqu’à la jungle impénétrable des forêts ombrophiles tropicales.

La cime est la source d’oxygène, créatrice de la magie de la photosynthèse. Dans le logo, les nombreuses parties de la cime représentent les multiples valeurs des forêts. Elles offrent un abri aux populations et un habitat à une grande biodiversité végétale et animale; elles protègent les sols et l’eau et contribuent au maintien de la stabilité du climat. Elles nous procurent, sans léser l’environnement, des ressources renouvelables en bois, en combustibles producteurs d’énergie et en de nombreux produits non ligneux, y compris des aliments, du fourrage, des médicaments, des matériaux de construction et des produits cosmétiques. Elles sont une source d’emplois, de loisirs et d’expérience de la nature, et elles font partie de notre vie spirituelle et culturelle, de nos mythes et de notre folklore. Chacune de ces valeurs est interconnectée avec les autres.

Au-delà, le logo représente notre planète et toute la création – un ensemble cohérent dont les diverses parties interagissent de différentes façons. Les humains sont une partie inextricable de la création et ils ont le devoir de la préserver.

dernière mise à jour:  jeudi 27 octobre 2011