Description des mangroves - Indonésie

L¿Indonésie est un vaste archipel constitué d¿environ 17 000 îles.  De tous les pays, c¿est celui qui a la plus vaste superficie de mangroves, en grande partie concentrées dans l¿Irian Jaya. On en trouve dans tout le pays, même si elles sont rares au Sumatra occidental. Il existe d¿autres mangroves très étendues  le long des côtes est du Kalimantan et de Sumatra. Les essences de mangroves présentes en  Indonésie sont extrêmement diversifiées. On distingue cing grands types ou ¿consociations¿ de mangroves, selon l¿espèce dominante (Avicennia, Rhizophora, Sonneratia, Bruguiera ou Nypa). La présence relative de chacune de ces espèces dépend probablement de  facteurs écologiques tels que le régime des marées, les sols et la salinité. On trouve aussi des associations plus mélangées dans certaines zones, mais en les observant de plus près, on note  souvent une zonation ou une succession de certaines des consociations  déjà citées.  Normalement, les mangroves ont un développement structurel important, avec des arbres atteignant 50 mètres de haut dans de nombreuses zones, notamment sur les côtes sud  et est de Sumatra et de Kalimantan. Il est très difficile de faire des généralisations sur le climat ou sur les conditions physiques dans un pays de cette taille, mais la plupart des régions côtières ont des climats tropicaux humides ou équatoriaux, caractérisés par une forte humidité, des vents et des précipitations saisonniers, une pluviométrie annuelle et des températures élevées. Lorsque les précipitations ou la topographie côtière sont moins favorables, les mangroves ne dépassent pas le stade de formations broussailleuses ou sont pratiquement absentes; c¿est le cas dans la partie est de Nusa Tengarra (petites îles de la Sonde) et au Sumatra occidental.  Les fluctuations des marées varient considérablement sur de relativement courtes distances, en partie en raison de la configuration côtière accidentée.

Utilisations et menaces
La réduction du couvert de mangroves en Indonésie est principalement attribuable à l'établissement d'étangs à crevettes et à l'exploitation forestière.  La conversion à la crevetticulture prévaut surtout à Java-Est, Suulawesi et Sumatra. Les produits des mangroves utilisés par les populations locales  sont le bois de construction, le bois de feu (en grandes quantités), le Nypa pour la production sucrière et les feuilles de Nypa pour la confection de toitures.

Sur le plan commercial  elles sont utilisées pour la production de charbon de bois et par des concessions forestières qui exploitent de vastes étendues. La production de copeaux de bois et de pâte augmente.  Des usines de broyage ont été construites à Sumatra et à Kalimantan, et une grosse usine a été établie pour transformer  les bois de palétuviers d¿une concession de 137 000 hectares dans la  Bintuni Bay à Irian Java,  qui était jadis l¿un des domaines de mangroves les plus étendus et les plus intacts du monde.  D¿importantes activités de pêche sont associées aux mangroves, notamment pour les poissons, les bivalves et les crabes. Des étangs d¿eau saum^atre  sont utilisés en Indonésie depuis le XVème siècle et depuis  les années 70,  ils sont utilisés  pour la crevetticulture. Ce type d¿élevage repose sur des méthodes extensives (repeuplement naturel) ou intensives (frai provenant d¿écloseries, contrôles de l¿alimentation et des prédateurs). Des étendues plus modestes de mangroves  ont été détruites ou sont menacées par la conversion à l¿agriculture, les marais salants (java et Sulawesi), les forages de pétrole, (est Kalimantan) et la pollution. Compte tenu de l¿importance que revêtent les mangroves pour la pêche, la foresterie, la protection des côtes et la faune sauvage, un certain nombre de zones protégées et de ceintures de mangrove ont été aménagées. Par suite des abattages constants, des fourrés de fougères Acrostichum aureum et Acanthus spp. se sont formés, ce qui  compromet fortement la régénération naturelle.

 

Faune

Les mangroves de l¿île de Bornéo servent d¿habitat au nasique Nasalis Narvatus, qui est l¿un des rares grands mammifères vivant uniquement  dans les mangroves.


Spalding, M.D., Blasco, F. & Field, C.D., eds. 1997. World Mangrove Atlas. The International Society for Mangrove Ecosystems, Okinawa, Japan. 178 pp.

Contribuer à la préparation de la version révisée de l'Atlas mondial des mangroves

Les informations fournies ci-dessus seront intégrées dans la version révisée de l'Atlas Mondial des Mangroves.

Pensez-vous que les informations fournies correspondent à la réalité en ce qui concerne ce pays?

dernière mise à jour:  vendredi 6 octobre 2006