Résultats attendus

De manière générale ce projet permettra:

  • aux pays d’être responsables, autonomes, capables de contrôler leurs activités REDD+ à travers des systèmes nationaux de surveillance des forêts et MNV robustes;
    • dans les pays n’ayant pas une stratégie nationale REDD+, permettre d’élaborer
      (i) le document National de préparation de la stratégie nationale REDD+ (Document national de préparation de la stratégie nationale REDD+ [R-PP]), dont une des composantes est le MNV;
      (ii)  et élaborer en détail le plan d’action national de MNV et surveillance des forêts;
    • dans les pays où une stratégie nationale REDD+ existe, permettre de définir un Système National de Surveillance Forestier (SNSF) et d’élaborer en détail le plan d’action national de MNV et surveillance des forêts.
  • à la région du Bassin du Congo de :
    • (i) renforcer des centres d’excellence régionaux pour les formations en matière de surveillance des forêts et MNV;
    • (ii) jouer un rôle de coordination entre les pays pour la mise en œuvre des systèmes nationaux de surveillance des forêts et MNV;
    • (iii) mettre en place un système de surveillance des forêts régional;
    • (iv) coordonner les activités portant sur les questions de surveillance des forêts et MNV dans la sous-region entre les différents partenaires régionaux ;
    • (v) et renforcer les partenariats avec RIFFEAC[1], OFAC[2] et l’INPE[3].

[1]Réseau des institutions de formation forestière et environnementale d’Afrique centrale

[2] Observatoire des Forêt de l’Afrique Central

[3] Instituto Nacional de Pesquisas Espaciais (Brésil)

dernière mise à jour:  mardi 5 novembre 2013