Objectifs et activités

Les objectifs à long terme du Réseau sont les suivants:

  • améliorer la qualité génétique et l'adaptabilité du neem aux conditions ambiantes
  • méliorer son utilisation partout dans le monde, pour contribuer au développement des pays concernés, et en particulier pour répondre aux besoins des populations rurales.

Au stade initial, les principales activités du Réseau sont la prospection, la récolte et l'échange de matériel génétique de neem pour la mise en place d'essais internationaux de provenances. En outre, le Réseau a défini les volets de recherche suivants: physiologie et technologie des semences, diversité génétique et biologie de la reproduction et variation génétique dans les composés chimiques.

En 1993 et 1994, des sources de semences ont été examinées et documentées à travers toute l'aire naturelle de l'espèce et dans les zones où elle a été introduite. Une récolte et des échanges pilotes de semences ont été entrepris afin d'améliorer les procédures pour le traitement et l'entreposage des graines de neem récalcitrantes ou intermédiaires. Un atelier de formation a été organisé en juillet 1994 à Coimbatore (Inde), pour familiariser les collaborateurs du Réseau avec les procédures de récolte et d'échange de graines.

Après l'examen et la description de 80 sources de semences dans l'aire naturelle de l'espèce et parmi les races locales, on a choisi 27 sources de semences représentant les zones écogéographiques de l'aire de répartition dans 12 pays pour la récolte, l'échange et le semis en pépinière pour la mise en place d'essais de provenances sur une vingtaine de sites dans 15 pays en 1995, selon des dispositifs normalisés, suivant des plans établis par une deuxième réunion de coordination tenue en décembre 1994.

Les résultats de l'échange de semences et de la production en pépinière ont été examinés au cours d'un atelier du Réseau international sur le neem organisé à Bangkok en mars 1996. Y ont été examinées et adoptées des directives concernant des dispositifs expérimentaux pour des essais internationaux de provenances. En juillet 1997, des experts et des coordonnateurs nationaux du Réseau se sont réunis pour un colloque à Yangon (Myanmar)(en anglais) en vue d'examiner la mise en place d'essais, l'évaluation des essais et les activités futures au sein du réseau. Des enquêtes ont été lancées en 1999 et 2000 pour évaluer la situation de l'enregistrement des données dans les essais de provenances. Des coordonnateurs nationaux se sont réunis à Jodhpur en mars 2001pour un atelier sur l'analyse des données, afin de se pencher sur l'état d'avancement des essais, sur les progrès faits dans la collecte et l'analyse des données sur des essais individuels et d'examiner les activités futures du Réseau. Il a été décidé d'oeuvrer en faveur d'une évaluation mondiale des essais par sous-régions climatiques et de convoquer la prochaine réunion du Réseau au cours des deux années à venir.
dernière mise à jour:  mercredi 25 avril 2007