Appui à la préparation des rapports sur l’Instrument concernant les forêts à soumettre à la FNUF

Beaucoup de pays ont déjà entrepris des efforts pour mettre en application au moins une partie des mesures politiques adoptées par l’Instrument concernant les forêts, essentiellement dans le cadre de leur programme forestier national. Toutefois, le fait que de nombreux pays ne le connaissent pas suffisamment a supposé l’absence d’évaluations méthodiques de la situation nationale à l’égard de l’Instrument concernant les forêts et de la gestion durable des forêts. Il est, en conséquence, fondamental de sensibiliser les parties prenantes à l’utilité de cet instrument en vue d’appuyer les progrès vers une gestion durable des ressources forestières nationales.

Pour répondre à ce besoin de compétences, la FAO a lancé un projet financé par le Gouvernement japonais pour renforcer et appuyer les capacités des pays en développement à rendre compte des progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’Instrument concernant les forêts. Ce projet poursuit les effets suivants:

  • une sensibilisation et une compréhension accrues, par les pays en développement, de l’utilité et des objectifs de l’Instrument concernant les forêts ainsi que des méthodes de mise en application, de suivi et de préparation des rapports destinés à la FNUF;
  • un plus grand nombre de pays en développement ayant entrepris les mesures nécessaires pour mettre en application l’Instrument concernant les forêts et présenter à la FNUF des rapports nationaux sur les progrès réalisés.

 
@FAO/Eva Müller

Le projet comporte les volets suivants:

  • création d’un module de formation pour le renforcement des capacités portant sur l’Instrument concernant les forêts, fondé sur les expériences de mise en application acquises dans les quatre pays pilotes (Ghana, Libéria, Nicaragua, et Philippines);
  • organisation, avec la collaboration du FNUF, d’ateliers régionaux de renforcement des capacités pour améliorer la compréhension de l’Instrument concernant les forêts et favoriser la préparation des rapports;
  • établissement, avec la collaboration du Secrétariat du FNUF, d’un modèle simplifié de rapport sur les avancements dans la mise en application;
  • appui technique et financier à des pays sélectionnés, montrant un intérêt pour l’Instrument concernant les forêts et s’y consacrant, en matière de sensibilisation, de mise en application et de préparation des rapports.

Cinq ateliers régionaux (Asie, Afrique orientale et australe, Afrique occidentale et centrale, Amérique latine et Caraïbes et Proche-Orient) ont été organisés en utilisant le module développé, et 90 experts provenant de 60 pays ont participé à ces ateliers. Vingt-deux pays ayant participé aux ateliers régionaux ont soumis un rapport au FNUF 10.

Depuis la fin de 2012, un soutien technique et financier est accordé à un nombre limité de pays ayant démontré un intérêt et un engagement envers l'Instrument forestier afin de soutenir davantage la sensibilisation, la mise en œuvre et la communication, y compris la Chine, l'Inde, le Nigéria et la Zambie.

Pour finir, le manuel sur le suivi et l’évaluation de la mise en application de l’Instrument concernant les forêts sera amélioré et actualisé si besoin est, en se fondant sur les expériences acquises et les enseignements tirés des projets exécutés dans les pays pilotes.

dernière mise à jour:  mardi 29 janvier 2013