La FAO et la foresterie participative 

La FAO a acquis une grande expérience internationale, des connaissances et une crédibilité en matière de soutien des pays pour renforcer la participation des communautés à la gestion des forêts. Cette expertise a été développée pour renforcer les capacités des pays à faciliter la participation de parties prenantes plus variées (communautés locales, secteur privé, organisation de la société civile, université et recherche, institutions traditionnelles, etc.), et d’autres secteurs, aux prises de décision et à la mise en œuvre des pfn.

La FAO a mis au point des outils, des méthodes et des approches que les pays peuvent utiliser au niveau communautaire et national pour renforcer la participation des parties prenantes aux prises de décision dans le secteur forestier. La FAO, à travers une initiative menée conjointement avec le Mécanisme, s’est engagée à renforcer les capacités internes des acteurs nationaux et sous-nationaux à pratiquer une planification inclusive et participative et à élaborer des politiques par le biais de formations et directives ciblées. La FAO s’adresse également à un plus grand nombre de parties prenantes qui participent à la formulation et à la mise en œuvre de politiques forestières.

Les activités de la FAO dans le domaine de la foresterie participative visent à permettre aux pays de mettre en place:

  • Une meilleure gestion des ressources forestières qui maximisera les bénéfices pour toutes les parties prenantes, et qui réduira en particulier la pauvreté au sein des communautés pauvres (souvent marginalisés) qui vivent près ou dans les forêts.
  • Un renforcement de l’appropriation/contrôle local, des droits et des responsabilités dans la gestion des ressources forestières, réduisant ainsi les conflits sur l’utilisation et la gestion des forêts.
  • Un soutien renforcé du secteur forestier en engageant un groupe plus élargi de parties prenantes – au sein et à l’extérieur du gouvernement – et en les impliquant directement dans la planification et la mise en œuvre des politiques.
  • Des plateformes multi-parties prenantes dynamiques, servant de mécanisme pour une plus grande participation des parties prenantes clés, pour une meilleure coordination et pour des partenariats plus solides en matière d’élaboration et de mise en œuvre des politiques forestières.

Les activités de la FAO en matière de foresterie participative se concentrent sur les domaines suivants:

  • Le soutien au développement et au renforcement des pfn, en mettant l’accent sur les processus participatifs multipartenaires. Les activités sont menées en collaboration avec le Mécanisme (Facilty) et sont principalement exécutées à travers des formations, un soutien technique, des directives et du matériel d’appui et en facilitant les plateformes multi-parties prenantes.
  • Le partage des connaissances et des informations au niveau national, régional et international sur des sujets ayant un rapport avec la foresterie participative, est effectué à travers des réseaux formels et informels s’établissant avec des partenaires régionaux et des collaborateurs du monde entier.
  • Le soutien aux efforts nationaux visant à renforcer la contribution du secteur des forêts à la lutte contre la pauvreté (y compris la sécurité alimentaire), particulièrement au sein des communautés pauvres qui dépendent de la forêt. Ces activités seront menées en effectuant des études analytiques et en fournissant un soutien technique aux interventions sur le terrain.
  • Le renforcement des capacités nationales à affronter d’une façon collaborative les conflits en matière d’accès aux ressources naturelles en améliorant les capacités des médiateurs et formateurs individuels, et en soutenant les structures internes qui gèrent les conflits d’une façon globale.
  • L’élaboration et la mise en œuvre d’une approche communautaire au développement des entreprises forestières afin d’améliorer les moyens d’existence des parties prenantes locales à travers une utilisation durable des produits forestiers tant d’un point de vue social, qu’environnemental et technique.
  • Le soutien des initiatives régionales et nationales visant à piloter ou renforcer le secteur forestier participatif.
dernière mise à jour:  lundi 6 juin 2011