La FAO et la mise en œuvre de la gestion durable des forêts

Activités de la FAO

L’approche de la FAO à la GDF se fonde sur les Principes de gestion des forêts inclus dans le chapitre 11 de l’Action 21 adoptée à la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement de 1992. Le soutien de la FAO aux neufs processus régionaux de C&I reconnus est lié aux sept éléments thématiques de gestion durable définis par l’Assemblée générale des Nations Unies. Avec les documents d’orientation générale, ces principes et éléments sont respectés dans les activités normatives de la FAO relatives à la GDF, dont également: les nombreuses lignes directrices; les bonnes pratiques documentées et diffusées; les règlements, les normes et les cadres politiques et juridiques élaborés relativement aux forêts et à la foresterie; les activités de plaidoyer au niveau mondial.

Le soutien apporté par la FAO à la mise en œuvre de la GDF est centré sur l’homme et s’appuie sur l’attention croissante que la société porte aux aspects environnementaux, sociaux et culturels, y compris les processus de participation et d'égalité des sexes. Les interactions avec d’autres secteurs, et le rôle critique joué par les forêts et les arbres dans la production de l’eau, la conservation des sols, l’atténuation des changements climatiques, la conservation de la biodiversité et la bioénergie, sont bien connues de même que les importantes contributions des forêts et des arbres à la sécurité alimentaire, aux moyens d’existence durables et à la lutte contre la pauvreté. Les avancées en matière de durabilité sont encore limitées; il est donc indispensable de renforcer la GDF, le reboisement et la régénération des forêts, et de mettre en place des systèmes agroforestiers et d’autres mesures de gestion durable des terres en adoptant une approche globale.

[-]En ce qui concerne la foresterie, les principaux domaines de travail de la FAO s’étendent aux politiques et processus mondiaux et régionaux relatifs aux forêts; aux politiques et institutions forestières nationales; aux activités de notification, de suivi et d’évaluation; à la gestion des forêts; aux produits forestiers et aux aspects économiques liés aux forêts. Les compétences de la FAO incluent également des domaines transversaux comme la gestion des ressources naturelles, les régimes fonciers, les innovations technologiques, les changements climatiques, et les dimensions sociales, dont la parité hommes-femmes.

La FAO et ses organisations partenaires ont élaboré des principes d'orientation et des directives volontaires qui se rattachent directement aux différents aspects de mise en œuvre de la GDF dans différents domaines tels que: l'élaboration de politiques sur les forêts; la foresterie pour lutter contre la pauvreté; les régimes fonciers forestiers; le financement de la GDF; la gestion de forêts polyvalentes dans les régions tropicales humides; la GDF dans les terres arides; la gestion communautaire des forêts; les changements climatiques et la gestion des forêts; la gouvernance de la REDD+; l'évaluation et la surveillance des ressources forestières; la gestion des incendies de forêt; l'exploitation à impact réduit; les produits forestiers non ligneux; la gestion responsable des forêts plantées; la gestion des bassins versants; les ravageurs des forêts; les ressources génétiques forestières; la gestion de la vie sauvage et des aires protégées; et le développement d'entreprises liées aux forêts. Une grande partie de ces domaines sont transversaux: les orientations volontaires sur les forêts plantées, par exemple, abordent (entre autres) la conservation des habitats naturels, l’exploitation à impact réduit, les normes phytosanitaires, la gestion de la vie sauvage et des aires protégées. Bien que la FAO dispose d’une vaste gamme d’outils, la liste ci-dessus ne couvre pas tous les aspects de la mise en œuvre de la GDF dans différentes conditions nationales et biophysiques. Il est donc important de faire appel aux ressources des partenaires de la FAO oeuvrant dans les mêmes domaines.

dernière mise à jour:  mardi 14 janvier 2020