Silva Mediterranea

Plus de 90 ans au service des forêts méditerranéennes

Mission

La mission de Silva Mediterranea est la suivante:

  • Examiner périodiquement les tendances de l'utilisation des terres forestières dans le bassin méditerranéen et évaluer l'impact des changements mis en oeuvre dans les secteurs agricole, industriel et urbain;

  • Conseiller les gouvernements membres en fonction de cet examen, sur la réorientation ou les améliorations qui s'imposent compte tenu de l'évolution de la situation ou des nouveaux besoins émergents;

  • Examiner périodiquement les progrès de la technologie forestière dans les contextes régionaux et écologiques afin de mieux évaluer les méthodes présentes d'utilisation des terres forestières;

  • Identifier les priorités de recherche dans le bassin méditerranéen, définir des projets de recherche forestière présentant un intérêt commun pour les gouvernements membres de la région et recommander aux instituts de recherche forestière de la région des mesures pour exécuter ces projets;

  • Définir et réaliser, en collaboration avec les États Membres et avec l'appui des institutions forestières nationales appropriées, des études techniques et des enquêtes pour faciliter la formulation et la mise en oeuvre des politiques forestières nationales.

Histoire

En 1911, l'idée d'une coopération forestière méditerranéenne a été lancée et, en 1922, une Ligue Forestière Méditerranéenne a été créée sous le nom de Silva Mediterranea. En 1948, Silva Mediterranea est devenue un organe statutaire de la FAO en tant que Comité sur les questions forestières méditerranéennes où les pays méditerranéens membres de la Commission européenne des forêts, de la Commission des forêts et des parcours pour le Proche-Orient et de la Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique pouvaient se rencontrer, partager leurs expériences et établir des programmes de coopération. Silva Mediterranea a adopté un cadre stratégique conceptuel, le Programme d'action forestière méditerranéen afin d'aider les pays méditerranéens à mettre en place leurs propres politiques forestières et à appliquer les recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (Rio, 1992) qui a encouragé tous les pays à élaborer des programmes forestiers nationaux. De plus, le Comité a établi des réseaux de recherche coopérative sur des sujets identifiés au cours des sessions. Six réseaux de recherche ont été établis sur :

  • La gestion des feux de forêt ;
  • La sélection d'espèces à usages multiples pour les zones arides et semi-arides ;
  • La sylviculture des espèces : Cedrus spp ;
  • La sylviculture des espèces : Pinus pinea ;
  • Sélection de peuplements de conifères méditerranéens pour la production de semences à utiliser dans les programmes de reboisement ;
  • Sylviculture d'espèces : Quercus suber.

2002 - Silva Mediterranea se prépare au changement

Lors de la 18e session du Comité, qui s'est tenue au siège de la FAO à Rome en avril 2002, l'avenir de Silva Mediterranea était le principal sujet à l'ordre du jour. Sur la base d'une évaluation externe de Silva Mediterranea et de ses réseaux réalisée conformément aux recommandations de la précédente session du Comité à Antalya, Turquie, en octobre 1997, un certain nombre de changements ont été recommandés pour redynamiser Silva Mediterranea. Le comité a proposé que les réseaux de recherche soient progressivement supprimés et remplacés par des groupes de travail dotés d'un mandat spécifique et d'objectifs, de résultats à atteindre et de calendriers clairs. Il a exhorté Silva Mediterranea à établir des alliances plus efficaces avec d'autres institutions travaillant dans la région méditerranéenne.

La réunion a suggéré que Silva Mediterranea se penche à l'avenir sur la finalisation des travaux passés susceptibles de produire des résultats importants et utiles et sur des activités conduisant à la gestion durable des forêts et des zones boisées méditerranéennes, et que Silva Mediterranea contribue au développement durable en général. Il a été demandé à Silva Mediterranea d'aborder les questions forestières dans la région de manière cohérente avec les nouveaux paradigmes et les développements qui émergent tant dans la région méditerranéenne que dans le dialogue politique international sur les forêts. Les participants ont noté que Silva Mediterranea devrait être plus sensible aux besoins des pays, en particulier dans les domaines suivants :

  • L’amélioration des réponses et la contribution du secteur forestier au bien-être et au progrès socio-économique de la population, incluant la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire ;
  • la contribution du secteur forestier à la mise en œuvre des conventions internationales sur la diversité biologique, le changement climatique et la lutte contre la désertification ;
  • la planification du secteur forestier par le biais de programmes forestiers nationaux ; et
  • l’atteinte d’une gestion durable des forêts.

Les pays membres de Silva Mediterranea ont depuis lors travaillé à la mise en œuvre de ces recommandations. 

Évaluation 2013 de Silva Mediterranea

Le Comité Silva Mediterranea a décidé, lors de sa 21e session à Antalya en 2012, de mettre en œuvre une évaluation du Comité.

Comme cette décision était concomitante avec la fin des plans de travail des groupes de travail (2009-2012), le mandat initial de l'évaluation s'était concentré sur les réalisations des groupes de travail pendant la période 2009-2012. L'évaluation a été réalisée par un panel indépendant composé de Mme Christine Farcy, M. Alain Chaudron, M. Ameur Mokhtar, M. Placido Plaza et M. Giuseppe Scarascia. L'évaluation a débuté en janvier 2013. Un rapport d’avancement a été présenté le 17 juin 2013 lors d'une session de travail à Rome. L’ébauche du rapport d'évaluation a été présenté lors de la 5e réunion du Comité exécutif élargi de Silva Mediterranea le 4 décembre 2013 à Hammamet, en Tunisie. La version finale du rapport d'évaluation a été présentée le 27 juin 2014 lors de la session extraordinaire du Comité organisée pendant le COFO 22.

Rapport d'évaluation 2013 du Comité Silva Mediterranea 

dernière mise à jour:  mardi 18 février 2020