La faim, la malnutrition et la pauvreté peuvent provoquer des invalidités, mais les invalidités peuvent, à leur tour, être cause de pauvreté, malnutrition et faim.

Voici quelques exemples:

  • Selon le Bureau International du Travail (BIT), il y a 386 millions de personnes handicapées en âge de travailler dans le monde. Beaucoup pourraient et voudraient travailler mais elles sont souvent marginalisées. Le taux de chômeurs handicapés est beaucoup plus élevé que celui de la population en général.

  • 70-80% des handicapés vivant dans les régions d'Asie et du Pacifique sont des paysans, travailleurs ruraux ou soldats mutilés de retour dans leurs villages. Le Cambodge est un pays particulièrement affligé: à cause de la pauvreté, de la guerre ou des violations des Droits de l'homme, il compte 1,4 million d'handicapés pour une population de 8 millions d'habitants.

  • Les conflits armés, les mines anti-hommes et des maladies comme la méningite sont les causes principales des handicaps dans le monde. En Afghanistan, 800 000 personnes - environ 4 pour cent de la population - sont handicapées à cause de l'effet conjugué de la guerre et de la pauvreté.

  • Chaque année, 250 000 à 500 000 enfants deviennent aveugles par manque de vitamine A;

  • Il y a plus de 16 millions d'handicapés mentaux et près de 50 millions de personnes sont affligées de graves dommages cérébraux par manque de iode.

  • Plus de la moitié des femmes enceintes dans le monde souffrent d'anémie et 90 pour cent d'entre elles vivent dans les pays en développement.

Le 3 décembre est la «Journée internationale des personnes handicapées». La FAO a voulu accorder une attention particulière aux ruraux handicapés d'Asie et du Pacifique à l'occasion de la Décennie pour les personnes handicapées d'Asie et du Pacifique (1993-2002).

La Division du Développement rural de la FAO a mis en place un programme destiné à améliorer les conditions de vie des ruraux handicapés. Ce programme leur donne les moyens d'améliorer leurs capacités afin qu'ils puissent accroître leurs revenus et être autonomes. Le slogan de ce programme est: "Les agriculteurs handicapés sont des agriculteurs". Il est maintenant envisagé de promouvoir également ce programme sur le continent africain.