ROME, 7 Novembre 2002 -- Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), M. Jacques Diouf, appelle à une collaboration renforcée entre la FAO, les ONG et les différentes organisations de la société civile luttant contre la faim.

Lors d'une récente réunion avec le collectif international des ONG pour le suivi du Sommet Mondial de l'Alimentation: cinq ans après (10-13 juin 2002), M. Diouf a fait remarquer qu'on avait beaucoup parlé de mondialisation au cours de la dernière décennie. "L'heure est venue", a-t-il dit "de mener des politiques et des actions au niveau le plus proche des personnes souffrant de la faim."

La FAO et les ONG vont travailler ensemble sur les quatre thèmes prioritaires identifiés lors du forum des ONG/OSC pour la souveraineté alimentaire, qui s'est tenu, à Rome, en parallèle du Sommet Mondial de l'Alimentation: cinq ans après. A cette occasion, 20 000 personnes étaient descendues dans les rues de la ville pour une marche pacifique et colorée sur le thème de "la Terre et la dignité". Les quatre priorités sont: le droit de chaque peuple à la souveraineté et la sécurité alimentaire ; l'accès des agriculteurs à la terre, à l'eau et à la biodiversité; des pratiques agroécologiques au niveau des familles rurales pour une production alimentaire durable; la souveraineté commerciale et alimentaire.

Des efforts seront déployés par les différentes parties concernées dans les prochains mois pour améliorer l'accès de la société civile à l'information collectée par la FAO, pour encourager les représentants des mouvements sociaux et des ONG à participer aux forum politiques dans lesquels sont pris des décisions ayant un impact sur la vie des personnes, pour les aider à renforcer leurs capacités et pour inciter les organisations d'agriculteurs et les organisations de la société civile à participer aux programmes de la FAO sur le terrain.

Les organisations de la société civile participeront activement à un groupe de travail intergouvernemental mis sur pied lors de la dernière réunion du Conseil de la FAO (28 octobre-2 novembre 2002). Ce groupe élaborera des directives volontaires pour aider les Etats membres à garantir le droit de leurs citoyens à une nourriture suffisante, un domaine dans lequel les ONG ont été pionnières. Une conférence des ONG/OSC sera organisée en Allemagne fin novembre pour faciliter la contribution de la société civile aux travaux du groupe, selon le collectif international des ONG/OSC.

Les résultats du forum des ONG/OSC de juin dernier servent de points de référence pour les discussions sur la sécurité alimentaire au Forum Social Européen de Florence (Italie) qui s'est ouvert le 6 novembre 2002. Une des sessions plénières de ce forum a pour sujet « L'Europe et la souveraineté alimentaire ». Parmi les participants: Sergio Marelli, président du Comité italien des ONG, qui avait organisé le Forum de Rome en parallèle au Sommet Mondial de l'Alimentation : cinq ans après.