10 mars 2003, Rome -- Une nouvelle évaluation de la FAO sur l'état des forêts de mangroves indique que si leur taux de déforestation est élevé, il a diminué petit à petit au cours des vingt dernières années.

Selon l'enquête, la plus exhaustive conduite à ce jour sur l'état des mangroves à l'échelle mondiale, leurs superficies s'établissaient à moins de 15 millions d'hectares à la fin de 2000, en recul par rapport aux 19,8 millions d'hectares estimés en 1980. Toutefois, si la déforestation se poursuit, son taux a ralenti, passant de 1,7 pour cent par an durant la décennie 1980-1990 à 1 pour cent par an de 1990 à 2000.

"Cette étude prend également en considération les plus petits pays. Même si elles n'ajoutent pas grand-chose au total, les mangroves de ces pays sont très importantes au niveau local. En effet, elles sont peut-être la seule ressource forestière dont ils disposent", explique Mette Løyche Wilkie, Forestier de la FAO.

Une ressource vitale

Les mangroves se trouvent généralement le long des côtes tropicales et sub-tropicales. Outre leur rôle de protection du littoral contre l'érosion due au vent, aux vagues et aux courants, les mangroves abritent tout un éventail d'espèces animales, y compris des mammifères, reptiles, amphibies et oiseaux menacés d'extinction, et servent d'aliments au tissu marin et de frayères à toute une série de poissons et de crustacés, dont diverses espèces commerciales. Les mangroves constituent également une source de multiples produits forestiers ligneux et non ligneux, notamment bois d'œuvre, bois de feu, charbon de bois, fourrage, paille, miel, médicaments.

La déforestation menace la survie des espèces qui vivent dans ces zones et contribue à l'érosion et à la salinisation des terres côtières.

"Dans de nombreux pays en développement, les communautés côtières dépendent des forêts de mangroves pour se procurer du bois de feu pour la cuisine, et des protéines sous la forme de poisson et de crustacés", dit Mme Wilkie. "Les mangroves représentent une ressource vitale pour leur subsistance au quotidien et devraient être gérées avec soin pour éviter leur surexploitation".

De nombreuses études de cas ont décrit comment la croissance de la population dans les zones côtières a entraîné la conversion des zones de mangroves pour les infrastructures côtières, la production de riz ou de sel et l'aquaculture commerciale. Mais avant les nouvelles estimations, on manquait d'informations fiables sur l'état des superficies de mangroves et les tendances de la déforestation.

"De nombreuses organisations mettaient déjà en garde contre la destruction des mangroves, mais on disposait de données limitées à l'échelle mondiale pour le prouver", affirme Mme Wilkie. "Cette évaluation a confirmé leurs mises en garde, mais montre également que le taux de déforestation a reculé au cours de la dernière décennie".

La nouvelle évaluation s'inspire d'une enquête conduite en 1980 par la FAO et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), ainsi que de l'Evaluation mondiale des ressources forestières 2000 publiée par la FAO. L'enquête actuelle couvre 121 pays, contre 51 dans l'estimation de 1980, et se fonde sur une analyse tendancielle de 2 800 séries de données nationales et sous-nationales. Elle présente des estimations révisées des superficies mondiales de mangroves en 1980 et en 1990, une liste des estimations fiables les plus récentes pour chaque pays et une estimation des superficies en l'an 2000, sur la base d'une analyse et d'une extrapolation des données passées.

Les sources gouvernementales, les experts de mangroves, les communautés locales et les organisations gouvernementales ont été mises à contribution pour valider les informations déjà rassemblées par la FAO.

Les résultats seront disponibles prochainement sur une base de données en ligne sur le site des forêts de la FAO. Les données figurent également dans La Situation des forêts dumonde 2003 et seront publiées dans une série de documents de travail.



contact:
Bureau des relations avec les médias
media-office@fao.org
+39 06 570 53625