7 avril 2003, Rome -- Un projet de 5 millions de dollars pour la promotion de la sécurité alimentaire dans les Caraïbes vient d'être lancé par la FAO, la Communauté des Caraïbes (CARICOM), le Forum des Etats Afrique-Caraïbes-Pacifique (CARIFORUM), et le Gouvernement italien.

Avec ce premier projet démarrent les activités du Fonds spécial de la FAO pour la sécurité alimentaire, créé lors du Sommet mondial de l'alimentation: cinq ans après (juin 2002) pour accroître les ressources investies pour le combat contre la faim.

Le projet a été paraphé par le Directeur général adjoint de la FAO, M. David Harcharik, le Sous-secrétaire aux affaires étrangères italien, M. Mario Bacinni, et le Vice-secrétaire de l'Organisation économique régionale des Etats des Caraïbes (CARICOM), M. Byron Blake, durant une cérémonie au siège de la Banque interaméricaine de développement à Milan.

Cette première initiative de sécurité alimentaire du Fonds spécial a été rendue possible grâce à la contribution du gouvernement italien. D'autres projets en faveur de pays en développement sont à un stade avancé de formulation.

Des paroles à l'action

"Ce projet est le premier d'une série d'initiatives destinées à mettre en pratique les engagements contractés par le gouvernement italien lors du Sommet mondial de l'alimentation de l'année dernière", explique M. Giandomenico Magliano, Directeur général de la Coopération pour le développement au ministère italien des affaires étrangères.

L'Italie, premier Etat membre de la FAO à soutenir cette initiative, s'est engagée à allouer 100 millions d'euros au Fonds, dont la moitié a déjà été versée.

Intégration économique régionale

Les deux principaux objectifs de l'accord de coopération CARICOM/CARIFORUM, FAO, gouvernement italien sont:
  • renforcer les capacités d'élaboration de politiques et de planification des différentes organisations et institutions régionales, nationales et communautaires oeuvrant pour la promotion de la sécurité alimentaire dans la région;
  • améliorer la production et les systèmes de commercialisation accessibles aux petits producteurs dans les communautés souffrant d'insécurité alimentaire et ce, grâce à l'appui technique, la formation et les activités d'équipement.
Un aspect important du soutien du ministère italien des affaires étrangères est l'encouragement de l'intégration économique régionale, de concert avec des institutions comme CARICOM, une organisation qui promeut le développement et représente une vingtaine d'Etats des Caraïbes, et CARIFORUM, le Forum des Etats Afrique-Caraïbes-Pacifique.

Des 50 millions d'euros déjà alloués, 30 millions financeront des projets destinés à garantir la sécurité alimentaire au double niveau national et régional, dans le cadre du Programme spécial de la FAO pour la sécurité alimentaire (PSSA).

Par ailleurs, sept millions d'euros financeront des projets destinés à:
  • prévenir l'apparition de maladies animales et des plantes transfrontalières en Europe centrale et orientale ;
  • combattre la peste bovine en Afghanistan et au Pakistan;
  • neutraliser les acridiens en Mauritanie, au Mali, au Tchad et au Niger.

Sept autres millions d'euros serviront à promouvoir des partenariats publics et privés dans les secteurs agricole et rural au Sénégal, au Soudan, en Egypte, au Maroc et dans les pays du Maghreb.

Contact:
Nuria Felipe-Soria
Relations médias, FAO
Nuria.felipe@fao.org
(+39) 06 570 55899