16 avril 2003, Rome -- Les paysans irakiens ont urgemment besoin de carburant et de pièces détachées pour leurs tracteurs, moissonneuses-batteuses et autres machines agricoles en prévision de la récolte de printemps, selon la FAO.

"Aucun effort ne doit être épargné afin que les paysans puissent retourner à leurs champs pour la récolte de blé et d'orge début mai", indique Laurent Thomas, Chef du service des programmes spéciaux d'urgence.

"En outre, une assistance urgente est nécessaire pour réactiver les services de commercialisation et de distribution des céréales."

Les perspectives de la récolte de printemps sont incertaines en raison des conflits armés récents, précise M. Thomas.

Selon des estimations précédentes, faites à partir d'images satellitaires montrant les précipitations et la végétation, la production de céréales de printemps (principalement blé et orge) devrait être pratiquement la même que celle de l'année précédente, soit quelque 1,7 million de tonnes.

"Cela devrait couvrir près de 30 pour cent des besoins de l'Irak pour la période juillet 2003 - juin 2004", selon l'expert de la FAO. Une bonne récolte améliorerait nettement l'accès à la nourriture et contribuerait à stimuler l'économie rurale.

Toutefois, le gros de la demande en céréales de l'Irak devra être comblé par des importations et par des volumes substantiels d'aide alimentaire. D'ailleurs, l'Irak a toujours importé de grandes quantités de céréales et ce, même lors des années de bonne récolte, précise l'expert.

Mission d'évaluation

La productivité agricole de l'Irak, notamment dans les principales régions de production du centre et du sud, n'a cessé d'être handicapée par la faiblesse des investissements, la pénurie d'intrants et la détérioration des infrastructures d'irrigation.

La FAO, avec différents partenaires, s'apprête à dépêcher sur place une mission qui évaluera la situation alimentaire et nutritionnelle. Une telle mission se rendra en Irak dès que les conditions de sécurité le permettront.

Un appel pour une aide d'urgence à l'Irak a été récemment lancé par la FAO. D'une valeur de 86 millions de dollars, il est destiné à stimuler la production agricole et l'élevage tout en améliorant la productivité de l'agriculture irakienne.
Contact:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39)06 570 53105