10 juillet 2003, Rome -- La FAO dépêchera en Chine demain 11 juillet un vétérinaire autralien pour participer durant trois semaines aux travaux menés sur le plan international pour déterminer le rôle des animaux dans la propagation du virus du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Le Dr Laurie Gleeson, expert en maladies virales du Centre collaboratif de la FAO au Laboratoire de santé animale australien de Geelong, visitera plusieurs provinces chinoises. Il sera responsable de la coordination et de la communication entre les autorités chinoises, la FAO, l'OMS et les chercheurs internationaux.

"La FAO a pris la tête du peloton en fournissant cette collaboration internationale au ministère de l'agriculture chinois. Mon rôle est d'aider le gouvernement à développer son programme d'investigation sur les aspects de l'épidémie du SRAS relatifs aux animaux", a déclaré le Dr Gleeson.

"Au cours de la mission, nous allons recouper les informations relatives à l'état des travaux et identifier les domaines où des recherches plus approfondies sont requises. Nous allons également explorer comment la collaboration internationale peut aider la Chine à résoudre rapidement certains problèmes essentiels, notamment la nécessité de tests de diagnostic pour les animaux", a-t-il ajouté.

"Nous devons découvrir l'hôte naturel de ce virus et comprendre si d'autres espèces animales sont susceptibles d'être infectées et de transmettre le virus. Ainsi, nous pourrons prévenir de futures épidémies", a encore dit l'expert de la FAO.


Contact :
Erwin Northoff
Relations médias FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105