14 août 2003, Rome/Kaboul -- En Afghanistan, la récolte céréalière sera cette année la plus abondante jamais moissonnée. De nombreux foyers, toutefois, auront encore besoin d'aide humanitaire, indique un rapport publié aujourd'hui suite à une mission menée conjointement dans le pays par deux agences des Nations Unies.

Une récolte totale de 5,37 millions de tonnes de céréales est prévue grâce à de bonnes précipitations et à un meilleur accès aux semences et engrais, déclarent dans le rapport l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

"Nous savions que la récolte serait importante cette année, mais elle bat tous les records", a déclaré Henri Josserand, r1sponsable du Système d'alerte rapide de la FAO qui établit des prévisions de récoltes et identifie les zones de pénuries alimentaires. "Nous nous attendons à une récolte 50 pour cent supérieure à celle de l'an dernier."

Selon le rapport, les agriculteurs ont planté davantage de blé et utilisé plus d'engrais, ce qui expliquerait cette récolte exceptionnelle. La zone totale de culture de blé irrigué a augmenté de plus de 77 pour cent depuis l'an dernier. Une campagne réussie de lutte antiacridienne dans le nord du pays a également était bénéfique.

Récolte abondante

L'abondante récolte de cette année signifie que les besoins d'importations en céréales de l'Afghanistan pour l'année commerciale en cours (juillet 2003 - juin 2004) se monteront seulement à environ 400 000 tonnes, soit près du quart des besoins d'importations de l'an dernier.

Tous les besoins d'importations devraient être couverts. Les prévisions de récolte comprennent 4,36 millions de tonnes de blé - une augmentation de 62 pour cent des cultures de base du pays depuis un an, ainsi que 400 000 tonnes d'orge, 310 000 tonnes de maïs et 291 000 tonnes de riz usiné.

Les prix de marché pour le blé ont chuté dans certaines régions, ce qui crée des difficultés financières pour les agriculteurs et pourrait réduire la surface cultivée la saison prochaine. De plus, des travaux dans le tunnel de Salang vont certainement entraver le transfert de blé vers les régions pauvres du sud, provoquant une nouvelle chute des prix dans le nord.

La famine persiste malgré la récolte

Malgré des perspectives de récoltes records cette année, un nombre considérable d'Afghans continueront à faire face à des pénuries alimentaires et à dépendre de l'aide alimentaire humanitaire, ont mis en garde les agences. Ces dernières devraient acheter localement l'aide alimentaire si des excédents suffisants sont disponibles.

Plus de deux décennies de guerre civile et une sévère sécheresse de 1999 à 2001 ont dévasté le pays, endommageant le secteur agricole et détruisant les infrastructures.

"La mission conjointe de la FAO et du PAM montre que, malgré de meilleures récoltes, une intervention alimentaire opportune et efficace pour aider les plus pauvres à reconstituer un capital pour leur survie est essentielle", a déclaré Susana Rico, chargée de l'Afghanistan au PAM.

"De nombreux foyers parmi les plus pauvres d'Afghanistan auront encore besoin d'aide dans les prochaines années. Ces familles ont été ruinées par des années de conflit et l'amélioration de la situation économique et agricole ne leur suffira pas", ajoute-t-elle.

Une évaluation nationale du risque et de la vulnérabilité (ENRV) est en cours pour déterminer exactement les zones nécessiteuses et le montant des besoins alimentaires parmi une population de plus de 22 millions de personnes. Comme fin juin 2003, le PAM détient environ 114 000 tonnes d'aide alimentaire en céréales en réserve.

La malnutrition chronique et les carences en oligo-éléments restent un problème majeur en Afghanistan, touchant particulièrement les jeunes enfants, les femmes, les réfugiés et les personnes vivant dans les zones montagneuses reculées. Même avec des récoltes records, des poches de malnutrition persisteront dans le pays.

Contacts:
Stéphanie Holmes
Relations médias, FAO
stephanie.holmes@fao.org
(+39) 06 570 56350

ou

Marteen Roest
Chargé de l'information, PAM
Afghanistan
marteen.roest@wfp.org
(+93)70282547