Rome, 4 septembre 2003 -- Le Bangladesh va mettre à disposition de la Gambie plus de 30 experts et techniciens de terrain qui collaboreront avec les experts locaux dans le cadre d'un accord quadripartite signé entre les deux pays, financé par la Banque islamique de développement et soutenu par la FAO, a annoncé aujourd'hui cette dernière.

L'accord s'insère dans le cadre du programme de coopération Sud-Sud de la FAO, une initiative mondiale visant à renforcer la collaboration entre des pays à différents stades de développement afin d'améliorer la productivité agricole et d'assurer l'accès de tous à la nourriture.

Financé par la Banque islamique de développement, le Bangladesh enverra 5 experts et 28 techniciens de terrain en Gambie sur une période de 2 ou 3 ans.

Ils travailleront sur des projets ruraux à petite échelle afin d'améliorer la maîtrise de l'eau et de consolider la production alimentaire et notamment de céréales, de fruits et légumes, de petits animaux et de poissons.

Ce projet fait partie d'un programme plus large destiné à améliorer la sécurité alimentaire dans le pays.

Le programme de coopération Sud-Sud est mis en place dans le cadre du Programme spécial pour la sécurité alimentaire de la FAO (PSSA) conçu pour améliorer la sécurité alimentaire des pays parmi les plus pauvres au monde en augmentant rapidement la production alimentaire, en facilitant l'accès à la nourriture pour les populations et en réduisant leur vulnérabilité aux évènements climatiques tels que les sécheresses et les inondations.

Le PSSA est aujourd'hui opérationnel dans 74 pays et en préparation dans 14 autres. Quelque 27 pays hôtes ont signé un accord de coopération Sud-Sud avec un pays collaborateur et la FAO.

L'accord a été signé par Yusupha Alieu Kah au nom du gouvernement de la Gambie, par Shahidul Islam pour le gouvernement du Bangladesh et par Henri Carsalade, Sous-Directeur Général de la FAO.

Contact
Stephanie Holmes
Relations Médias, FAO
stephanie.holmes@fao.org
(+39) 06 570 56350